J’♥ le shampoing doux Delarom

shampoing doux Delarom

Mes cheveux, mon combat, je ne te la fais pas, si tu me suis un peu tu sais que comme la majorité des blogueuses beauté, je suis névrosée du bulbe. Mais je me soigne, promis ! D’ailleurs, si tu voyais ma routine capillaire, tu n’en croirais pas tes yeux. J’ai considérablement réduit le nombre de produits et d’étapes. J’en ai un peu marre de me prendre la tête (c’est le cas de le dire !) et plus globalement, je suis dans une dynamique de réduction des déchets et de retour aux choses simples. En plus, ces derniers temps, j’avais le cuir chevelu qui me démangeait entre deux shampoings, ça n’était pas folichon. J’étais donc en quête d’un shampoing simple et efficace et j’avais envie de tester le shampoing doux Delarom, la marque a exaucé mon souhait en me l’envoyant.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, je préfère te dire immédiatement que la compo n’est pas à se taper les fesses par terre : sulfates & PEG sont de la partie ! La voici très précisément :

Aqua (Water), Sodium Laureth Sulfate, Cocamidopropyl Betaine, Decylglucoside, Sodium Chloride, Parfum, Glycol Distearate, Laureth-4, Sodium Benzoate, Citric Acid, Peg-40 Hydrogenated Castor Oil, Polyauqaternium-10, Potassium Sorbate, Butyrospermum Parki Butter, Niacinamide, Peg-150 Pentaerythrityl Tetrastearate, Peg-6 Caprylic/Capric Triglycerides, Glycerin, Formic Acid, Sodium Hydroxide.

Pas de paraben, ni de silicone et ça, c’est chouette. Mais pour être honnête avec toi, je ne cherche pas un shampoing à la compo de rêve, je cherche un shampoing qui fait son job (laver mes cheveux), qui est agréable à utiliser et qui laisse ma chevelure souple & soyeux (on peut toujours rêver !). Devine quoi, le shampoing doux Delarom répond à ces trois critères.

shampoing doux Delarom

Ce shampoing est destiné aux usages fréquents. Je me lave les cheveux deux fois par semaine, parfois trois, et je n’ai jamais su si c’était pas mal ou catastrophique. Ce que je sais, c’est que depuis que j’utilise ce shampoing, je peux sortir le troisième jour après le lavage sans utiliser de shampoing sec. Et ça, ça n’a pas vraiment de prix ! Delarom lave mes cheveux et les lave bien ; ils sont légers à la racine et le restent longtemps (à mon échelle). Côté utilisation, je ne suis pas très fan du format tube mais ce bémol est vite oublié : le shampoing se répartit très facilement et mousse bien. Il se rince sans problème non plus (important l’étape du rinçage !). En plus, pour ne rien gâcher il sent bon. Son odeur est sucrée mais légère, elle ne devrait pas te déranger.

Last but not least, mes cheveux sont super doux et pendant trois jours quand j’utilise ce shampoing. Ils sont moins mousseux mais toujours très légers, je trouve également qu’ils ont un joli mouvement, ils ne perdent pas en volume au fil des jours. Ok, c’est ma nature qui veut ça mais certains shampoings ont tendance à alourdir les cheveux, clairement pas lui. Je fais toujours un soin après le shampoing, actuellement je suis accro au 3 minutes Miracle moist d’Aussie. Bien que le shampoing doux Delarom ne soit pas du tout asséchant je te déconseille de sauter l’étape soin après un shampoing (tout comme il ne te viendrait probablement pas à l’esprit de laver ton visage sans l’hydrater derrière !).

En conclusion, je ne peux que te recommander de tester ce shampoing à ton tour. Il n’est pas donné (plus de 10 € les 200 ml) mais cela va faire un mois que je l’utilise et je serais tentée de dire qu’il devrait tenir environ trois mois. En fait, il faut assez peu de matière à chaque shampoing, elle se répartit vraiment bien.

SHOPPING | Shampoing doux Delarom, (12.90 €

Et toi, quels sont tes habitudes cheveux du moment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *