4 000 km d’ouest américain : l’itinéraire de mon road trip !

LESJOLISSLIMS MONUMENT VALLEY

Si tu me suis sur Instagram (ici), tu sais déjà que je reviens tout juste de mon voyage de noces et que j’ai pas envie d’être ici. J’ai réalisé un rêve de petite fille, nous avons fait un road trip dans l’ouest des États-Unis. On a visité quatre États en quinze jours ; la Californie, l’Utah, l’Arizona et le Nevada. On a parcouru environ 4000 kilomètres en voiture et 160 à pied, autant te dire que ça n’a pas été de tout repos et qu’on a emmagasiné des centaines d’images et d’émotions. J’ai envie de partager tout ça avec toi, tu t’en doutes. Je vais te proposer une série d’articles (un par semaine probablement) pour te présenter les étapes de notre voyage, et j’alternerais avec des posts conseils & astuces si jamais tu te lances aussi dans un road trip aux USA ou ailleurs 🙂

J’inaugure cette série avec notre itinéraire et mon ressenti général (love it !). Il faut savoir que je nourris une passion pour les États-Unis depuis toute petite. J’ai eu mon premier ordinateur à dix ans (il n’y avait pas encore Internet à l’époque ;)) et je passais des heures à taper « New-York » sur le traitement texte et à l’imprimer dans toutes les polices possibles et imaginables (j’ai eu une enfance passionnante, je sais). Ado, je me suis prise d’amour pour les cowboys et un peu plus tard pour le nord-est grâce à Stephen King. Globalement, il n’y a pas un centimètre carré des États-Unis que je ne souhaite pas voir ! Au lycée, j’ai eu la chance de découvrir Chicago (Illinois) et d’avoir pu passer dix jours dans une famille à Rochester (Minnesota). L’immersion a été courte mais totale puisque je ne pouvais pas vivre de plus près la culture américaine. J’en garde un souvenir tendre et plein de nostalgie.

Monsieur JolisSlims et moi étions tous les deux d’accord pour passer notre voyage de noces aux États-Unis. C’est peut-être bateau comme destination pour cette occasion mais les tarifs sont tellement exorbitants qu’on n’était pas certains d’avoir une nouvelle occasion si on laissait passer celle-là. On est passés par une agence de voyage, Comptoir des voyages (ici) à Lyon, qui a réalisé deux devis à notre demande. Par rapport à notre budget, on pouvait rester quinze jours sur la côte ouest ou dix-huit jours au nord-est. On a hésité entre le voyage que je vais te présenter plus bas et un autre itinéraire qui comprenait un bout du sud du Canada, Boston, Salem (hiiii), un bout du Maine… On a finalement opté pour le soleil parce que ça nous paraissait plus dynamique. On ne voulait pas des vacances plan-plan. On a été servis !

Comptoir des voyages nous a proposé un itinéraire et a géré la partie administrative pour nous. C’est à dire que notre contact a réservé les billets d’avion, la voiture de location et les hôtels à chaque étape. On est parti avec un livret papier complet qui comprenait toutes les adresses nécessaires, les choses à faire et à voir absolument dans chaque ville, des conseils sur comment se comporter, quoi manger… Nous avions également une application sur Smartphone (disponible sans connexion) avec un GPS intelligent et un bon résumé du livret. On est partis l’esprit tranquille !

On a voyagé avec British Airways et si tu te poses la question, oui le vol est long. Très long. Mais on était bien installés, pas trop serrés. Sur les télés intégrées on pouvait choisir des films et des séries sympas (au retour j’ai regardé Beauty & the Beast avec Emma Watson 😀) mais on pouvait aussi suivre le vol en temps réel ou encore jouer à des jeux. Au départ, on a eu deux repas, au retour un repas et un english breakfast. Sachant qu’entre les repas il est possible de demander des boissons, des en-cas… C’était le petit luxe, on était franchement bien. Si tu voyages de jour au-dessus des USA et que tu es côté hublot, fais comme moi, regarde par la fenêtre. Les paysages vus du ciel sont pleins de féerie et grâce à l’application intégrée à la télé de l’avion, on peut savoir précisément ce qu’on est entrain de survoler.

ÉTAPE 1 : LOS ANGELES


On a atterri à 13 heures à Los Angeles et on a dû mettre entre une et deux heures à quitter l’aéroport : un enfer. Sur place, tu es vérifié à nouveau de A à Z avec prises d’empreintes, de photos, sniffage de tes sacs par les chiens… T’as juste envie de profiter toute suite, mais non, il faut prendre son mal en patience ! On a récupéré notre voiture à l’aéroport (ça, c’est pratique), chez Alamo. Encore une étape très longue. Autant te dire que nos vacances n’ont pas commencé avant presque 17 heures (heure locale) et que nous n’avions pas dormi depuis 48 heures. Dur !

Il doit faire mauvais une semaine par an à LA, on est tombés sur cette semaine-là ^^. Rien de dramatique niveau météo mais on a eu un ciel tout gris les quatre jours ou presque. Notre hôtel était à Hollywood, très bien placé en théorie. En pratique, on n’a pas été séduit par le quartier. Je te raconterai mieux dans un autre article mais globalement, Los Angeles ne nous a pas laissé nos plus beaux souvenirs mais il y a quand même deux/trois trucs qui valent le détour ! Dans le futur post dédié à cette ville, je te parlerai aussi d’Universal Studio (mon mari et moi avons un avis totalement opposé à ce sujet, hihi ) !

♦ Ma revue sur Los Angeles ici

ÉTAPE 2 : KINGMAN


Le quatrième jour, la partie road trip a vraiment commencé puisque nous avions cinq heures de route jusqu’à la ville de Kingman (Arizona) qui n’était qu’une étape avant le Grand Canyon. Une fois sortis des bouchons de LA, ça a été la débandade de paysages. Et l’arrivée sur Kingman… un truc un peu fou. Il n’y a rien à Kingman, mais c’est une ville type comme celle qu’on voit dans les séries américaines où les héros ne vivent justement pas dans les grandes villes. Pour nous, c’était un décor de cinéma ! On a testé la station essence (où on a dû demander de l’aide au pompiste #boulet) et on a dîné au fastfood Arby’s que je te conseille mille fois si tu passes dans le coin, miam ! Notre hôtel, le Comfort Inn, était un  motel de film d’horreur. Il était dans son jus et qu’est-ce qu’on a rit ! Je précise que c’était vieux mais propre, hein. C’est assez rare aux USA mais ici, le petit déjeuné était compris dans le prix de la chambre. Au buffet, il y avait un appareil à gaufres, je m’en suis donné à cœur joie, tu te doutes, mais pour être honnête, il n’y avait que les gaufres de vraiment bonnes à ce buffet 😉

ÉTAPE 3 : TUSAYAN


LESJOLISSLIMS grand CANYON

Là, on rentre dans le vif du sujet. Avant de partir, j’expliquais que notre voyage, c’était LA, Las Vegas et San Francisco avec des « étapes entre ». Ce que j’ignorais, c’est que la magie opérait bien plus dans les « étapes entre » que dans les villes. On a d’abord fait un escale au Slide Rock State Park de Sedona pour une marche carrément sportive sur un territoire mi-forêt, mi-désert rouge. On mourrait de chaud mais whoua ! Puis direction Tusayan (Arizona) pour un coucher de soleil sur le Grand Canyon. Beauté puissance mille. On s’est couchés très tard et levé très tôt pour profiter de ce cadre hallucinant. Grand Canyon, ça en jette, tu n’as pas idée !

♦ Ma revue sur le Grand Canyon ici

ÉTAPE 4 : MONUMENT VALLEY


LESJOLISSLIMS MONUMENT VALLEY

Je ne vais pas te mentir, avant de partir je ne savais pas ce qu’était Monument Valley (Arizona). À mon retour, je peux te dire que c’est mon coin préféré des États-Unis pour le moment. C’est le décor des films de cowboys et indiens. D’ailleurs ce site appartient aux indiens Navajos. On a dormi au The View, un hôtel qui mériterait un post rien que pour lui ! On s’est levés le plus tôt possible pour faire le circuit avant qu’il ne fasse trop chaud et qu’il y ait trop de monde : on avait l’impression d’être seuls au monde. Je VEUX y retourner !! Tellement, mais tellement hâte de te raconter cette étape !

♦ Ma revue sur Monument Valley ici

ÉTAPES 5 : BRYCE CANYON


LESJOLISSLIMS BRYCE CANYON

On a changé d’État pour l’Utah. Bryce Canyon est beaucoup moins connu que Grand Canyon mais je ne sais pas pourquoi. Les paysages ne sont pas les mêmes mais se ressemblent et se complètent. Ici on a pu faire une balade au milieu de la nature et croiser des dizaines d’animaux sauvages (ma passion étant de poursuivre les bêtes à poils avec mon appareil, mouahah !). De plus, le coût de la vie est moins cher à Bryce Canyon qu’à Grand Canyon. Les souvenirs sont moins chers et la nourriture est quasiment donnée ! C’était notre dernière étape dans les canyons et on en avait plein les yeux (et les jambes !). Les étapes 3, 4 et 5 ont clairement été les plus marquantes pour nous deux.

♦ Ma revue sur Bryce Canyon ici

ÉTAPE 6 : LAS VEGAS


LESJOLISSLIMS LAS VEGAS

Las Vegas (Nevada), la ville du vice. Tu te dis sans doute que c’est bon, Las Vegas ont le voit partout à la télé, pas la peine d’y perdre son temps. Eh bien, sache que c’est carrément plus impressionnant en vrai. Je ne m’attendais pas à… autant ! Après quelques heures passer sur le strip, dans les centres commerciaux ou dans les Casino, tu as l’impression que toutes les tensions et toutes les responsabilités se sont envolées. C’est un autre monde hors du temps et presque hors des lois. On regrette de ne pas avoir pu rester une bonne demi journée de plus. Je pense qu’il faut 48 heures complètes sur cette étape pour vraiment en profiter.

♦ Ma revue sur Las Vegas ici

ÉTAPE 7 : DEATH VALLEY


LESJOLISSLIMS DEATH VALLEY

Étendue sur deux États (Californie et Nevada), la Vallée de la mort est aussi connue que Madonna, pas vrai ? C’est une étape qui m’a transportée. Il faut dire qu’en grande fan de films d’horreur, j’avais vu la Death Valley des dizaines de fois sur écran et forcément, j’en rêvais ! Ce sont des déserts à perte de vue et à la végétation éparse. Le sol change d’un endroit à l’autre : sel, dunes de sable fin, terre craquelée… Moi j’ai adoré au même titre que les  canyons, monsieur JolisSlims est un poil plus réservé. Par contre on est de concert à dire que notre hôtel à l’esprit far west était génial ! (et ça tombe bien puisqu’on y était au far west ^^.)

♦  Ma revue sur la Death Valley ici

ÉTAPE 8 : BAKERSFIELD


LESJOLISSLIMS YOSEMITE

À l’instar de Kingman, Bakersfield (Californie) n’a été qu’une ville de transition pour nous. C’était calme et a pu profiter d’une vraie nuit de sommeil. Quand on a repris la route le lendemain, on a traversé des villes typiques. J’ai tellement aimé ! On a vraiment fait beaucoup de voiture puisqu’on avait en moyenne trois heures entre chaque étape mais les paysages sont à couper le souffle et les villes sont des curiosités où tu meurs d’envie de t’arrêter à chaque fois !

ÉTAPE 9 : EL PORTAL


LESJOLISSLIMS YOSEMITE

Dernière étape dans la nature pure et dure et toujours en Californie, on est allé à la forêt de Yosemite. Nos forêts sont juste minuscules à côté ! Je sais que ça n’est pas le même coin, mais je me croyais dans Pocahontas ^^. On a vu des chutes d’eau d’une envergure démentielle et on s’est fait un trail de 10 kilomètres qui était tout sauf facile. J’ai cru mourir, ahah ! Je suis ravie car j’ai de belles photos de ce lieu à partager avec toi.

♦ Ma revue sur Yosemite ici

ÉTAPE 10 : SAN FRANCISCO


LESJOLISSLIMS SAN FRANCISCO

Comme notre expérience à LA ne nous a pas tellement convaincus et que la nature nous manquait déjà, je t’avoue qu’on a eu un coup de mou sur la route à regretter de passer quatre jours à San Francisco alors qu’on aurait pu rester à Yosemite et faire d’autres circuits de trail. Au final, c’est sur les rotules mais de la magie plein les yeux qu’on à quitté cette grande ville californienne ! J’ai beaucoup de choses à te raconter sur San Francisco. C’est une ville incroyable, les gens sont amicaux, le climat est… breton ? 😉 et il y a tellement de choses à faire et à voir ! C’est aussi une belle ville de shopping si ça t’intéresse ^^.

♦ Ma revue sur San Francisco ici

LESJOLISSLIMS DEATH VALLEY

Voilà donc notre circuit dans son ensemble. J’ai vraiment hâte d’entrer dans le détail car j’ai des kilos d’anecdotes à te raconter ! Si tu es déjà allée sur la côté ouest toi aussi, n’hésite pas à me dire où qu’on bavarde un peu 🙂 Et si tu as des questions, je serais ravie de te répondre !

9 réponses sur “4 000 km d’ouest américain : l’itinéraire de mon road trip !”

  1. Quel beau voyage.
    On avait opté pour la réunion et l’ile Maurice mais on a prévu de repartir à la Réunion en 2019 tellement le coté baroudeur nous a plu.

    Je pars pour new york en Octobre, et j’ai tellement hâte. Quelques jours en amoureux et j’ai clairement envie d’en prendre plein les mirettes.

    Des bisous

    1. Oh oui c’était un voyage magnifique et tu n’as pas idée de ma frustration quand je revois des photos (les miennes ou d’autres d’ailleurs) : elles n’arrivent pas à la cheville de ce qu’on a vu « en vrai », je trouve. J’ai toujours su que j’allais adoré mais maintenant, je comprends vraiment l’engouement de ceux qui y sont déjà allés 😀

      L’île Maurice est aussi une destination très prisée pour les lunes de miel ! Vous avez dû vous régaler. Je ne connais pas la Réunion non plus mais j’en ai entendu beaucoup de bien de la part de mes amis.

      New-York pour Halloween ?? Je suis tellement jalouse ! Tu vas t’éclater. On espère aussi pouvoir s’offrir une semaine là-bas à l’occasion. Je vais zieuter les sites de voyages dans l’attente d’une promo intéressante 😀 Hâte que tu nous racontes en tout cas 🙂

      Bisous

  2. Wow je me réjouis trop de lire les prochains articles, ton road trip devait être vraiment super !! Je pars aussi en road trip cet été (au Canada), et ton article me donne encore plus envie de partir (même si ce n’est pas au même endroit) ! 😀 bisous !

    1. Oh oui c’était absolument génial ! j’ai vécu un rêve éveillé 😀
      On a failli faire un petit bout du Canada alors je suis très excitée pour toi ! J’ose à peine imaginer les paysages de malade que tu vas voir o.O !! J’ai hâte de suivre tes aventures aussi et je te souhaite d’en profiter au maximum !

  3. Coucou Delphine. Comme tu me fais rêver avec ce voyage. En septembre, mon chéri et moi allons partir faire le même périple mais dans l’autre sens (SF – LA) avec plus ou moins les mêmes étapes. J’ai hâte de lire vos aventures. Tes photos donnent déjà terriblement envie. Bisous et belle soirée.

    1. Hello Julie ! Je suis tellement contente pour toi ! Moi, je n’arrive pas à atterrir, c’est terrible, mon coeur est resté sur place ^^. Tu vas en prendre plein les yeux et c’est rigolo que tu le fasses dans l’autre sens ! Si tu as des questions un peu précises, n’hésite pas, je serais ravie de pouvoir t’aider un peu. Pour le reste, je vais détailler comme je peux mes articles. J’ai juste un premier conseil à te donner : prépare bien LA. Nous, on y est allé les mains dans les poches et on est repartis déçus. Je crois qu’on n’a juste pas vu ce qu’il fallait voir. Que tu sois à SF ou à LA, regarde bien les plans de la ville, où est situé ton hôtel pour voir les activités autour… Pour les parcs, c’est un peu plus simple mais je partagerais aussi mes regrets pour que tu les anticipes éventuellement et que tu n’aies pas les mêmes. Le plus dur, c’est de gérer son temps dans un road trip !
      Bisous et à très vite !

      1. Coucou Delphine. Je trépigne déjà et je suis sure que ça va être merveilleux. ce sera ma première fois aux US alors… Je suis un peu psychorigide alors ça fait déjà plusieurs semaines que je lis les routards et autre et justement surtout pour les grandes villes. J’ai déjà une idée assez précise de ce qu’on ira voir et pour LA, effectivement, j’ai l’impression que les choses sympas sont plus en périphérie. Nous n’irons pas Monument Valley. On a beaucoup hésité mais on décidé de mettre le budget dans un survol du Grand Canyon au départ de LA. C’est super gentil, je n’hésiterai pas. Plein de bisous et bonne fin de dimanche !

        1. Je t’en prie 🙂
          Le survol du Grand Canyon ?! ça nous faisait super envie !! Mais effectivement c’est un budget. Si vous vouliez absolument le faire, vous avez bien fait de « sacrifier » autre chose pour ça. ça restera un souvenir de fou ! Hâte de voir tes photos du coup !
          Bonne fin de dimanche à toi :*

          1. On a beaucoup hésité avec le prix. Et puis, on s’est dit qu’en économisant les deux nuits prévues au Grand Canyon contre une nuit supplémentaire à Las Vegas plus le vol, c’était une petite folie mais qu’on ne referai surement jamais dans notre vie. Le Skywalk est très cher aussi et parait-il vaut moins le coup, alors on verra. Oui, je vous mettrai tout ça en ligne. Plein de bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *