Heritage Color’s : une collection de vernis flamboyante signée Mavala

L’été dernier, je vous parlais de la délicieuse et printanière collection de vernis Blush Color’s (ici). Figurez-vous que non contente de m’avoir chamboulée il y a deux saisons, la team Mavala a remis le couvert cet automne (le vieux barbu a beau se taper la vedette un peu partout, l’hiver ne sera officiel qu’à partir du 21 ! Donc non, je ne suis pas en retard). La collection Heritage Color’s ne peut de toute évidence que séduire les fanas de feuilles mortes et autres cucurbitacées. Si tel est votre cas, l’article qui suit devrait vous inspirer ! Continuer la lecture de « Heritage Color’s : une collection de vernis flamboyante signée Mavala »

Et la Lumière Sublime fût

Ma peau et moi, c’est toute une histoire. Je ne sais pas depuis combien de temps vous me suivez, mais si ça fait quelques années, vous avez dû en voir passer des tests de crèmes, masques et soins en tout genre pour me sauver l’épiderme. J’ai pourtant toujours eu une jolie peau je crois. Mais quand j’ai décidé d’arrêter la pilule en 2015 parce que j’en avais ras la casquette des effets secondaires, ça a été la foire aux pustules. Bon, j’exagère un peu, mais quand même, j’ai essuyé quelques galères. Maintenant, je peux dire que c’est de l’histoire ancienne.

Pour être complètement transparente, je ne pense pas qu’un produit cosmétique puisse à lui seul nous sauver la peau. Dans mon cas, j’ai équilibré mon alimentation, continué à boire beaucoup d’eau, revu et allégé mes routines de soin et puis, surtout, je suis tombée enceinte. Ça m’a fait l’effet d’un reset hormonal. Pendant ma grossesse, j’avais une chevelure de lionne, des ongles qui poussaient à la vitesse de l’éclair et une peau au taquet. J’ai accouché il y a maintenant plus de sept mois (déjà !) et bien que j’ai ressenti la chute d’hormones (bye-bye volume de fou furieux), je reste bénie. Pourvu que ça dure !   Continuer la lecture de « Et la Lumière Sublime fût »

Je fonds pour l’huile démaquillante Patyka

🎼 »J’ai attrapé un coup d’soleil, un coup d’amour, un coup d’je t’aime » « J’dors plus la nuit, j’fais des voyages sur des bateaux qui font naufrage » ♫♪. Ne me remerciez pas si vous avez la chanson dans la tête toute la journée, c’est cadeau. Et puis vous penserez à moi, je la chante tous les soirs sous la douche depuis que j’ai découvert l’huile remarquable démaquillante bio Patyka.

C’est un énorme coup de coeur alors soyez avertis, Delphine la dithyrambique is back. Je ne ferai pas l’effort de mesurer mes propos dans cette revue. Cette huile est GÉNIALISSIME et il faut le dire en majuscule. N’ayons pas peur des grands mots. Et j’en parle justement aujourd’hui avec de grands mots parce que je pense que Patyka n’est définitivement pas assez mise en avant sur la blogo. Je n’en n’avais en tout cas jamais entendu parler alors que, bon sang, ce produit est parfait. Continuer la lecture de « Je fonds pour l’huile démaquillante Patyka »

Fille des villes cherche partenaire beauté pour cure detox

Et Lavera a répondu à l’appel ! Après ma routine cheveux Lavera (ici) et mon coup de coeur pour leurs gels douche (), je vous présente leur dernière gamme de soin du visage que j’utilise depuis plus de deux mois. Je ne suis pas actionnaire chez Lavera, promis, j’ai juste eu la chance de recevoir beaucoup de leurs produits via le Bureau Franck Drapeau cet été. Et je me suis sincèrement régaler à les tester. Je ne pouvais pas décemment garder cette expérience pour moi ! Continuer la lecture de « Fille des villes cherche partenaire beauté pour cure detox »

Éclat & Souplesse de Lavera – La quête du shampoing parfait

Force est de constater que je t’ai imposé ma schizophrénie capillaire depuis la création de ce blog. Je te disais rêver de cheveux longs pour finalement les couper (très) courts ou que je passais aux produits naturels pour ensuite vanter les mérites d’une huile à la composition foireuse. Spoiler alert : je suis allée chez le coiffeur hier pour… un carré. Oui, oui, oui.

Avec la grossesse, j’ai eu la chance de voir mes cheveux s’épaissir et devenir plus souples. Mais quand ma fille est arrivée, tu te doutes que les regarder pousser n’était pas dans le top 3 de mes priorités. Bref, j’avais déjà commencé à leur lâcher les baskets (je t’en parlais en janvier dernier ici) et ça continue. Actuellement, je me lave les cheveux tous les cinq ou six jours. Je les laisse sécher naturellement (je t’interdis de dire « ça se voit ») et ils sont libres ou attachés en « bun » pas trop serré 99% du temps (enfin, le bun c’était avant la couper d’hier, maintenant ils sont définitivement trop courts !). Continuer la lecture de « Éclat & Souplesse de Lavera – La quête du shampoing parfait »