La série Scream : une belle surprise [EAH]

scream-photo-5576b93408d83

J’ai lancé les hostilités, ce mois d’octobre sera halloweenesque ! Alors, #EnAttendantHalloween, je vous propose une série on ne peut plus dans le thème : Scream. C’est un second bel hommage à Wes Craven, finalement. Son œuvre, son travail en aura inspiré plus d’un ! Pour les plus jeunes d’entre vous, Wes Craven a réalisé la saga Scream avec un premier opus charnière dans l’histoire du cinéma d’horreur. Si vous n’avez pas lu mon article sur Wes Craven, je me répète un peu : Scream, c’est l’histoire d’un tueur masqué qui sévit dans une petite ville des États-Unis. La signature du tueur ? Il appelle ses victimes pour les terrifier avant de les poignarder. Miam-miam.

Dans la saga, les quatre opus sont liés. On suit la même héroïne (la final girl pour celles qui connaissent le vocabulaire de ce genre de cinéma !) persécutée par un nouveau tueur dans chaque épisode. La série inspirée de la saga Scream ne parle pas du tout des films. C’est un peu la nouveauté, à mon sens. C’est un peu comme un remake des films. Nouveau terrain, nouveaux personnages. On prend les mêmes cordes qui fonctionnent : des lycéens un peu stéréotypés et de grandes maisons. La série Scream a un avantage puissant par rapport à d’autres séries/films de ce genre : elle est complètement ancrée dans notre temps. Les réseaux sociaux, les moyens de communication et l’informatique en général sont au cœur de l’histoire. Je n’en dis pas plus pour ne pas vous spoiler mais les relations qu’ont les personnages à l’informatique sont plus que réalistes. Aucune fausse note à ce sujet !

Le point de départ ? Le premier épisode commence par deux jeunes filles qui s’embrassent dans une voiture. On comprend rapidement qu’elles sont filmées à leur insu. Et évidemment, la vidéo est mise en ligne. Puis, on suit une jolie pimbêche escortée chez elle… Ce sont les premières minutes de la série et elles ont servi de teaser, regardez-les donc :

Nina vient de se faire sauvagement assassiner, les hostilités sont lancées. J’ai regardé cette série en vacances. Je l’ai d’abord regardée pour son histoire, pour Wes Craven que j’adore (même si ce n’est pas lui qui a réalisé cette série). J’ai avalé les deux premiers épisodes un soir en me disant que bof, c’était bien stéréotypé. Je suis allée me coucher sans y penser mais quelques heures après, je ne dormais toujours pas et devinez quoi… j’avais une folle envie de connaître la suite de l’histoire. Je me suis donc relevée en pleine nuit pour m’enfiler la quasi-totalité de la saison avant 8h du matin. J’ai été happée par l’histoire et le suspense et je n’ai pas eu sommeil une seule seconde.

Au fil des épisodes, les personnages les plus futiles gagnent en profondeur. Je ne vais pour faire croire que c’est de la grande psychologie ou du film d’auteur, mais on y croit. Je ne vais citer aucun nom pour ne vous laisser aucune piste si vous voulez à votre tour plonger dans cette série. Mais j’ai en tête un ou deux personnages que je détestais au début (dont je souhaitais même la mort rapide, ahah !) et qui sont devenus mes personnages préférés avec le temps. Je trouve qu’on se retrouve bien dans les acteurs. Personnellement, je revoyais bien ma bande copains. Bon, ils ne font pas du tout lycéens et n’ont pas vraiment des préoccupations de lycéens non plus… Vive les séries américaines ! Mais on arrive à passer outre ce détail. L’enquête est bien ficelée et le final laisse une drôle de sensation. On est partagé entre le « je le savais ! » et le « What the fuck ?! ».

Si vous voulez vous faire une soirée horreur pour Halloween, vous ne vous tromperez pas avec cette série pleine de rebondissements et absolument pas prise de tête. Je l’ai vu seule et j’ai vraiment passé un bon moment mais je pense qu’entre amis, on doit bien rire aussi ! On se prend vite au jeu, on veut connaître le tueur, on s’inquiète pour les personnages qu’on apprécie et il y a quelques montées de sang ! On se fait tout un cinéma alors j’imagine qu’entre copains, c’est encore plus amusant !

Et pour le plaisir du plus grand nombre, une saison 2 est prévue pour l’été prochain ! Personnellement, j’ai vraiment hâte de suivre les aventures des survivants et j’attends pas mal d’explications pour la partie finale « What the fuck ?! » dont je vous ai parlé.

Profitez d’octobre pour vous faire peur !

5 bonnes raisons de regarder les Simspons Horror Show [EAH]

Treehouse_of_Horror_XXIV_(008)

Toujours #EnAttendantHalloween, je vous propose un programme horrifico-comique puisque nous allons parler des Simpsons Horror Shows, appelés Treehouse of horror outre atlantique. Vous connaissez toutes les Simpsons, j’en suis certaine. Si vous n’êtes pas aussi experte que moi (j’ai bien dû voir chaque épisode des 23 premières saisons 20 fois  chacun !), vous ne le savez peut-être pas, mais dans chaque saison, il y a un épisode dédié à Halloween. Cette tradition a commencé dans la deuxième saison et depuis, c’est un rendez-vous incontournable.

Chaque épisode d’Halloween est scindé en trois petites histoires de quelques minutes mettant en scène la famille Simpson et leurs amis. Ce sont mes épisodes préférés. À tel point que j’ai un dossier appelé « Horror Show » sur le disque dur relié à ma télé. Je les regarde toute l’année ! Comme j’adore ça, je vous donne cinq bonnes raisons d’aimer aussi !

2835015800_1

1 – Les épisodes sont courts

Un épisode des Simpsons ne dure déjà qu’entre 20 et 22 minutes. Chaque Horror Show n’en fait donc plus que 7 environ (puisqu’un épisode est scindé en 3 horror shows). Autant vous dire que ça va vite ! J’ai une histoire préférée : dans la saison 7, la 2ème histoire d’horreur n’est autre qu’une reprise de Freddy, les griffes de la nuit. Je la connais pas cœur à force de la regarder en boucle !

THE SIMPSONS: Beware of ouija boards, vampires and unexpected tricks in the 21st annual "Treehouse of Horror" trilogy. In "Tweenlight," Lisa becomes smitten with mysterious new student Edmund (guest voice Daniel Radcliffe) only to discover he is a vampire. After Lisa and Edmund run away to "Dracula-la Land," Homer must come to the rescue to save her before she becomes one of the undead in the all-new "Treehouse of Horror XXI" episode of THE SIMPSONS airing Sunday, Nov. 7 (8:00-8:30 PM ET/PT) on FOX. THE SIMPSONS ™ and © 2010 TTCFC ALL RIGHTS RESERVED.

2 – Ils reprennent nos films préférés

Oui, je parle de Freddy alors j’enchaîne sur cette bonne raison d’adorer les Horror Shows : tous nos films préférés sont tournés en dérision. Pêle-mêle, on peut se délecter devant une version déjantée de Freddy, Shinning, Twilight (avec Milhouse dans le rôle de Jacob, ahah !), The blob, Snoopy, Souviens-toi l’été dernier, Paranormal Activity, Transformers, Dexter, Jumanji

1f04_110

3 – Ils sont tout public

Vous avez des enfants ? Des neveux, nièces ? Je suis sûre qu’ils adoreraient regarder un film d’horreur pour Halloween. En tout cas, petite, c’était mon but ultime que mes parents me laissent regarder un film d’horreur. À tel point que ma mère m’achetait des livres de la collection Chair de Poule pour me faire patienter ^^. Si vous êtes dans cette problématique, les Simpsons Horror Shows sont peut-être votre solution ! L’avantage des Simpsons, c’est qu’ils racontent des choses que seuls les grands peuvent comprendre tout en divertissant les plus jeunes par leur premier degré.

2834994364_1

4 – Ils sont hilarants et complètement décalés

Ces épisodes sont tellement du n’importe quoi que je ne sais pas par où commencer ! Si vous avez toujours rêvé de voir Moe en démon, Ned avec de super-pouvoirs, Marge en chat, Maggie en extraterrestre ou Monsieur Burns en vampire, vous devriez vous régaler ! Parmi les plus grands n’importe quoi, Homer va remonter le temps à l’aide de son grille-pain, des extra-terrestres vont tenter de se faire passer pour des candidats aux élections présidentielles, la publicité va tenter de tuer tout le monde, une greffe de cheveux va s’avérer hantée et Homer, paralysé, va communiquer à travers ses pets (WTF !?)

1216325373-simpsons_horror096182

5 – Homer dans ses meilleurs rôles

Homer est un personnage déjanté qu’on adore tous. Il est bête, alcoolique, naïf et vilain comme un pou. Mais qu’est-ce qu’il est attachant ! Caricature ultime de l’américain moyen, il n’en reste pas moins terriblement drôle. Sa voix française est juste le meilleur jeu d’acteur au monde (oui, je m’emballe un peu !). Ses tics de langage et sa voix qui part en cacahuète, ahah ! Dans les premières saisons, Homer est rustre, il me fait flipper. Mais très vite, les équipes prennent le parti de le tourner en dérision et il est vite devenu un gros nounours ronchon. Dans les Horror Shows, Homer joue des personnages irrésistibles. Il est le nouveau Jack Nicholson dans Shining (ahah !) mais il est aussi The Blob (my-thi-que !), il va se cloner pour le pire, vendre son âme au diable pour un donut’s et préférer un robot à son fils.

J’espère que cet article à prendre avec humour vous donnera envie de vous (re)plonger dans les Simpsons Horror Shows. Je vous laisse avec deux vidéos pour finir de vous convaincre :

Profitez du mois d’octobre pour vous faire peur !

Wes Craven, merci. [#EAH]

wes craven 2

Hello tout le monde !

Aujourd’hui, nous sommes le 1er octobre. Vous savez ce que ça signifie ? A la fin du mois, ce sera Halloween ! Je suis une grande fan de frissons depuis toute petite alors autant vous dire que j’attends toujours cette période de l’année avec impatience. Cette année, j’ai décidé de lancer le hashtag En Attendant Halloween : #EAH. Et j’ouvre les hostilités avec un maître de l’horreur, le réalisateur Wes Craven.

En primaire, je lisais les romans Chair de Poule de R.L. Stine et je regardais la série Fais-moi peur sur Canal J. Le premier « vrai » film d’épouvante que j’ai vu est Alien, le 8e passager de Ridley Scott. Autant vous dire que je suis marquée à vie. Alors Ridley, si tu passes par là : bisous-cœur ! Et les deux films qui ont fait tout basculer et qui m’ont plongé ad vitam æternam dans l’univers du film d’horreur ont suivi assez vite. A l’époque, je ne m’intéressais pas aux réalisateurs et je ne connaissais très certainement même pas les nombreux métiers qui se cachaient derrière la réalisation d’un film. Mais le marketing, la pub, j’y était déjà sensible (aujourd’hui j’en ai fait mon métier, ahah !). Alors quand j’ai vu la promotion de Freddy sort de la nuit (oui, c’est le n°7, le dernier de la saga mais j’étais bien trop jeune, voire pas née, pour les précédents !), je suis tombée sous le charme :

C’est le tout premier Freddy que j’ai vu mais depuis, je me suis bien rattrapée ! Je fais peur mais je dois pouvoir citer des répliques de tête tellement j’ai vu et revu ces films ! Peu de temps après, c’est Scream qui a débarqué en France. Je l’ai encore revu il y a quelques semaines et même si certains trucs paraissent un peu vieillot, ce film tire vraiment son épingle du jeu ! Souviens-toi de la bande-annonce, tu n’as pas pu l’oublier :

Ces deux films ont fait de moi une addict à l’horreur made in USA. Et c’est bien plus tard dans l’adolescence que j’ai appris qu’ils avaient tous deux été réalisés par Wes Craven. J’ai dévoré quasiment l’intégralité de sa filmographie avant mes 20 ans et j’ai décrété qu’il était mon réalisateur préféré. De manière tout à fait objective, je peux vous avouer qu’il a réalisé pléthore de navets. Néanmoins, sa patte est ancrée dans ses films et on sent toujours que ce type veut bien faire. Qu’il veut faire mieux. Qu’il veut faire peur. Je n’étais pas née mais je crois que c’est en 1984 qu’il a rencontré le grand public avec Freddy, les griffes de la nuit. Et pour le coup, c’est MON film d’horreur préféré. Je m’identifiais beaucoup aux héros quand j’étais adolescente. Et puis, on peut voir Johnny Depp à ses débuts : rien que pour ça, love-love ! L’histoire de Freddy, c’est celle d’un tueur en série qui revient d’entre les morts pour finir son travail. Il tue dans les rêves alors une seule règle est à respecter : don’t fall asleep. Je ne vais pas rentrer dans les détails, si ça vous intéresse sachez qu’il existe de nombreux papiers à ce sujet. Mais brièvement, Freddy a marqué un tournant dans le genre Slasher (film de tueurs à l’arme blanche). Une dizaine d’années après, c’est Scream qui a bouleversé  le monde l’horreur. Tout le monde a entendu parlé de Scream. TOUT LE MONDE. Et ce n’est pas un hasard, sous ses airs de ne pas y toucher, cette production est bien plus profonde qu’elle en a l’air. D’ailleurs, après Scream, le monde de l’horreur n’a jamais été le même !

Alors voilà, ma maigre contribution à l’hommage international donné à Wes Craven. Car oui, il nous quitté le 31 août dernier. Apprendre sa mort, c’était comme perdre comme un ancien ami. Wes Craven, à l’instar de Stephen King, est un peu mon tonton d’Amérique. Il n’aura jamais rien su de mon existence. Mais sans le savoir, il aura été un pilier de ma vie, de ma personnalité, de la fille que je suis aujourd’hui.

Je ne vais pas vous convaincre d’aimer les films d’horreur. Ni que Wes Craven est le meilleur réalisateur au monde (ça, tout le monde le sait déjà ^^). Mais par cet article, je le fais connaître à mon public qui n’est sans doute pas le sien. Je vous mets la liste de tous les films qu’il a réalisés (il a aussi été producteur, mais ça, c’est une autre histoire !) :

 1972 : La Dernière Maison sur la gauche (The Last House on the Left)
1977 : La Colline a des Yeux (The Hills Have Eyes)
1978 : The Evolution of Snuff (documentaire)
1981 : La Ferme de la Terreur (Deadly Blessing)
1982 : La Créature du Marais (Swamp Thing)
1984 : Les Griffes de la Nuit (A Nightmare on Elm Street)
1984 : La Colline a des Yeux 2 (The Hills Have Eyes Part II)
1986 : L’Amie Mortelle (Deadly Friend)
1988 : L’Emprise des Ténèbres (The Serpent and the Rainbow)
1989 : Shocker
1991 : Le Sous-Sol de la Peur (The People Under the Stairs)
1994 : Freddy sort de la Nuit (New Nightmare)
1995 : Un Vampire à Brooklyn (Vampire in Brooklyn)
1996 : Scream
1997 : Scream 2
1999 : La Musique de mon Cœur (Music of the Heart)
2000 : Scream 3
2005 : Cursed
2005 : Red Eye : Sous Haute Pression (Red Eye)
2010 : My Soul to Take
2011 : Scream 4

 Profitez du mois d’octobre pour vous faire peur !

This is Halloween

stockvault-halloween-pumpkin127595
http://www.stockvault.net/
Bonsoir les princesses-zombies !

Aujourd’hui, c’est Halloween, qu’avez-vous prévu pour ce soir ? Certaines d’entre vous vont certainement se déguiser, d’autres juste se faire peur devant un film ou un livre d’épouvante et d’autres encore ne vont rien faire de particulier.

Je suis sûre que même celles qui ne fêtent pas à Halloween repensent aux sitcoms de leur jeunesse ce soir et au fameux épisode d’Halloween, je me trompe ?

Quoi qu’il en soit, je vous propose de lire ou relire les articles relatifs à Halloween que j’ai publiés l’an dernier et ce mois-ci :

Quel film pour Halloween ?

Top5 des Stephen King à lire pour Halloween

Manucures faciles pour Halloween

Pumpkin Pie

J’aime les histoires d’épouvante

Bonne lecture et joyeux Halloween !

Manucures faciles pour Halloween

halloween-nail-art-fimo

Halloween approche, plus que 15 jours… Est-ce une fête que vous célébrez ? Moi, oui. Que ce soit en duo avec Monsieur JolisSlims devant un film d’épouvante et un saladier de bonbons ou en en costume avec les copains, je fête Halloween.

Ado, j’étais fan de sitcoms (comme toutes les filles, non ?) et mon épisode préféré de chaque saison était TOUJOURS celui d’Halloween.

Vous parler de cette fête populaire aux États-Unis est donc un grand plaisir pour moi. Ce soir j’ouvre les hostilités pour vous présenter trois idées de manucure/nail-art sur le thème d’Halloween.

halloween-sticker-pirates
halloween-sticker-fluo
halloween-sticker-fluorescent

La Manucure Pirate

Avant de recevoir ceux-là, j’ignorais que les stickers fluorescents existaient, mais quelle invention marrante ! Sur la boutique CorinneLilas, on en trouve à l’imprimé tête de mort, j’adore !

Clairement, si tu comptes te déguiser en zombie-pirate ou en pirate tout court (c’est déjà assez effrayant), ces stickers sont pour toi !

Je ne vous explique pas le fonctionnement du fluorescent, vous aviez probablement des jouets dotés de ce pouvoir, enfant ? A la lumière, les têtes de mort sont blanches, dans l’obscurité, elles brillent. Ces stickers fonctionnent très bien. Prenez juste la précaution de les garder quelques heures à la lumière du jour avant votre soirée. De cette manière, ils seront bien rechargés et ils brilleront plus longtemps.

Je vous ai fait une mise en scène avec un semblant d’obscurité sur la dernière photo, on voit bien que les têtes de mort jaunissent.

Quant au vernis adhésif, on en a déjà parlé sur le blog. Les stickers ont la forme d’un ongle et sont autocollants. Après avoir appliqué une base, vous collez votre sticker (la partie arrondie vers la base de l’ongle). A moins que vous aillez les ongles très longs, le sticker va déborder : il suffit de le couper à l’aide d’un ciseau à manucure.

C’est une manucure facile qui demande un peu de minutie.

Vernis adhésifs Fluorescent Pirate – 1.20€ sur corinnelilas.42stores.com

halloween-stamping-pirate
halloween-nail-art-pirate
Si comme moi vous n’êtes pas fan des stickers sur tous les doigts, je vous propose d’agrémenter votre manucure grâce au stamping. Si vous n’avez jamais testé, ne vous inquiétez pas, c’est facile. Beaucoup plus facile que ça en à l’air !

Il vous faut : une plaque de stamping, un tampon, un vernis spécial stamping (ou, à défaut, un vernis un peu épais et opaque en une couche) et une raclette (je n’ai jamais su utiliser les raclettes fournies… je prends donc une vieille carte de fidélité, faites la même chose !).

Il y a toujours un film de protection sur les plaques, pensez à le retirer ^^

Les étapes du stamping : on pose une goutte de vernis sur le dessin choisi, on racle. On presse assez fort le tampon sur le dessin, ce dernier est transféré sur le tampon. Comme l’ongle est arrondi, plutôt que de presser simplement le tampon, je le fais rouler de droite à gauche (ou de gauche à droite) sur l’ongle en maintenant une légère et régulière pression. On termine par un topcoat quand le dessin est parfaitement sec.

Le seul truc pénible avec le stamping, c’est qu’il faut bien penser à nettoyer sa plaque avec du dissolvant avant de la ranger.

J’ai l’impression que la plaque Pirate n’est plus vendue mais si vous voulez quand même faire du stamping d’Halloween made in CorinneLilas, je vous encourage à jeter un coup d’œil à cette plaque. Elle vaut 6.90€ et propose des dessins choupinets : il y a une citrouille tout à gauche et une tête de mort rigolote à droite, sur la dernière ligne. L’avantage de cette plaque est que vous serez déjà équipées pour Noël !

Je profite aussi de parler stamping pour vous parler vernis special stamping. Ces vernis coûte un bras à peu près partout sauf chez CorinneLilas où ils sont à 3.10€ ! Je ne les ai pas testés, je ne peux donc pas vous garantir leur qualité mais à ce prix, ça vaut le coup de tenter ! Vous les trouverez ici.

Kit stamping + une plaque – 5.50€ sur corinnelilas.42store.com

halloween-sticker-gost
halloween-sticker-nailart
halloween-sticker-fantomet

La Manucure So Easy

Aaaah les stickers… Ou comment réussir sa manucure à tous les coups !

J’ai reçu une plaque sympathique aux stickers de différentes tailles pour s’adapter aux différents doigts. J’aime beaucoup la chauve-souris qui est franchement assez discrète pour être portée à d’autres occasions qu’Halloween.

Rien de plus simple pour la pose de stickers : on applique une base sur ses ongles, puis une ou deux couches de vernis (si on le souhaite). Quand le vernis est parfaitement sec, on colle les stickers (ils sont adhésifs). On applique enfin un topcoat pour garantir une meilleure tenue et une brillance parfaite.

Malheureusement, je n’arrive pas à remettre la main sur ces stickers sur le e-shop. J’ai l’impression qu’ils ne sont plus vendus (je peux me tromper, prévenez-moi si vous les trouver !). Néanmoins, la bonne nouvelle est qu’il y en a d’encore plus chouettes : des chats noirs, de méchantes sorcières ou encore des sorcières rigolotes.

Stickers Cartoon – 1€ sur corinnelilas.42stores.com

halloween-nail-art-elegant
halloween-nail-art-citrouilles
halloween-nail-art-pumkin
La Manucure Pumpkin

La citrouille est vraiment le symbole d’Halloween. Avant même les sorcières, les vampires et autres monstres, la citrouille, la pumpkin définit Halloween. Ma maman en creuse une pratiquement chaque année. Moi, je n’ai pas la patience, j’ai déjà du mal à me motiver pour cuisiner du potiron alors le creuser juste pour décorer… Quel dommage que la peau de ce délicieux légume soit si dure ! Oh, je suis une fan de Pumpkin Pie aussi, personne n’est surpris ? Tiens, je vais acheter du potiron pour en faire une la semaine prochaine !

Bref, je m’éloigne… On en était à La Manucure Pumpkin et si je m’évade, c’est aussi que cette manucure est mon coup de cœur de l’article. Clairement, quand j’ai ouvert mon colis et que j’ai vu le sachet de petites citrouilles, ça a été danse de la joie dans mon séjour.

Pour la manucure que je vous propose, il vous faut un vernis orange (les ongles couleur corail étaient à la mode il y a deux ans, ne me dites pas que vous n’avez pas de vernis de cette couleur !), des petits strass noirs (pour l’élégance) et des citrouilles en pâte polymère.

J’ai appliqué un base, puis deux couches de vernis. J’ai patienté quelques secondes que le vernis commence à se figer, mais avant qu’il ne sèche, j’ai posé mes éléments (les strass ou les citrouilles en premier, c’est vous le chef !).

Les citrouilles sont assez rigides, elles se fendent si on tente de les arrondir sur l’ongle. On le voit sur la dernière photo. C’est une manucure éphémère et fragile. Vous pouvez la renfoncer avec un topcoat mais elle ne passera probablement pas 24h !

Vous pouvez aussi attendre que votre vernis sèche et fixer votre décoration avec de la colle pour faux-ongles. La tenue sera peut-être un peu meilleure.

Strass Rond Noir – 1€ sur corinnelilas.42stores.com

Citrouilles en Pâte Polymère – 1.65€ sur corinnelilas.42store.com

halloween-nail-art-fimo

Si du nail-art d’Halloween vous tente, ne tardez pas trop à commander, on est déjà le 16 !

Jusqu’à la fin du mois, il y a le code OCTONAILS14 pour gagner 20% sur votre commande CorinneLilas.

Alors… Qui va déguiser ses ongles pour Halloween ?