Quelques favoris beauté, random & USA

Bien le bonjour en ce dimanche pluvieux. Quand je demandais un peu de fraîcheur sur Lyon jeudi dernier, je parlais d’un petit orage, de quelques bourrasques de vent et basta. Je ne voulais pas plonger l’été dans un hiver sans fin ! Lundi on se traînait à même le carrelage mais aujourd’hui c’est grand mug de café, plaid et Netflix. Voilà, voilà ! Il n’empêche que la morosité ambiante n’aura pas raison de mes dernières joies et derniers coups de cœur alors sans plus attendre, laisse-moi te raconter ce qui m’a reboostée à bloc courant juin.

 ♥ les favoris ♥

Évidemment, je ne peux pas parler favoris de juin sans évoquer mon voyage aux États-Unis, deux semaines de rêves. le retour à la réalité est assez violent et je ne vais pas te mentir, je me fais des sessions visionnage de photos toute seule, je prends un plaisir fou à partager mon expérience ici et sur les réseaux et… j’amène un peu d’Amérique à mon quotidien. Clairement, ça n’est pas la panacée mais c’est mieux que rien. Parmi mes astuces pour mieux vivre mon coup de blues, je passe au rayon produits du monde chaque fois que je fais les courses. C’est un peu la désillusion tellement le choix est pauvre mais je suis joie de découvrir que le Root Beer est dispo dans le Auchan où je me sers !

Le Root Beer est un soda (sans alcool, je précise), qu’on a découvert dans les fast-food américains. On est devenus accro là-bas, enfin surtout monsieur JolisSlims ! Moi je trouvais ça « bizarre » au début mais au milieu du voyage, à la Death Valley très précisément, on a dîné dans un restaurant qui ne proposait pas de Dr Pepper (boisson plus connue ici et que perso, j’adore !), je me suis donc laissée tenter par un Root Beer. Finalement j’ai avalé deux (très) grands verres et l’addiction s’est emparée de moi. Le goût est franchement déroutant, je dirais un mélange de plantes et de vanille, aux premières gorgées on dirait un médicament (véridique et je ne suis pas la seule à le dire !). Finalement il y a un petit quelque chose de « reviens-y » et on devient vite accro !

Je suis loin d’avoir craqué mon slip là-bas. Tu sais, faire les boutiques n’étaient vraiment pas ma priorité, je voulais surtout voir, regarder, photographier, profiter ! J’avais quand même envie de découvrir certains magasins par curiosité, on s’est donc arrêté chez Target, Wallmart et cie mais à part des cochonneries à grignoter sur la route, on n’a rien acheté. Oh, j’ai vu un Ulta « en vrai » et c’est… surprenant ! Imagine un supermarché de la beauté, tu y es. Les vendeurs ne sont pas venus nous conseiller, c’était un poil le bazar mais il y avait des promos partout. Clairement le temple des bonnes affaires !

Moi j’ai juste craqué pour deux bidules Covergirl. L’un par nécessité : un mascara dont je ne vais pas te parler ici parce que ce n’est clairement pas un favoris, l’autre par coquetterie. Je me suis offert un ombre crème rosegold qui répond au doux nom de Tiger Rose (t’aurais craqué aussi, avoue !). Elle est issue d’une collaboration avec Katy Perry et je t’avoue ignorer si tu peux te procurer ce truc en France. Depuis que je l’ai, je le porte TOUS-LES-JOURS. Parfois seul, parfois en base pour accentuer la pigmentation d’autres fards. C’est un vrai coup de cœur plutôt inattendu. Je découvre par la même occasion que je deviens une vrai adepte du fard crème ! Ma mission ? L’utiliser tout l’été pour le terminer et qu’il ne sèche pas cet hiver quand j’aurais moins le cœur à ce type de couleurs.

J’ai aussi voulu aller chez Bath&Body Works et franchement, là j’aurais pu y passer des heures ! ça sent bon, on peut tout toucher, les vendeurs sont cool et il y a plein de promos. J’en ai surtout profité pour faire des cadeaux à droite, à gauche mais je me suis aussi fait un ou deux petits plaisirs. Dans cet article favoris, je vais te parler de la bougie trois mèches Toasted Coconut. Di-vi-ne. D’abord elle embaume même sans être allumée, ça c’est quand même canon !

Et il ne lui faut pas longtemps pour imprégner ton intérieur d’un parfum délicieusement vanillée une fois les mèches en feu. La combustion est parfaite, l’objet en lui-même est joli, rien à redire ! La seule ombre au tableau est qu’entre les prix américains et les prix pratiqués en France, il y a un pont. Nous avons payé cette bougie environ 12 $ avec la promo proposée en boutique. Sur les e-shop français, le même format est à 30 €… Comment dire, on n’est pas des pigeons ! Idem pour les anciennes collections : j’ai shoppé un duo gel douche / lait pour le corps Halloween 2016 à -70 % alors qu’il est toujours plein tarif pour une distribution française.

J’ai le béguin pour la brume de corps Cosmic Dream Hollister offerte par ma meilleure amie. Elle a une fragrance florale qui prête à la rêverie. Je l’avais glissée dans ma valise et elle a été mon seul parfum aux USA. Autant te dire que le moindre pschitt est chargé de souvenirs. Par contre ne t’attends pas à des miracles, ça reste une brume et la tenue n’est pas folle. Néanmoins pour sa défense j’ai l’impression que le flacon est inusable !

Je termine sur un favoris bouquin. Je ne partage pas trop mes lectures en ce moment parce qu’elles ne sont pas forcément grand public mais je crois que tu peux craquer toi aussi sur Comment se débarrasser d’un vampire amoureux de Beth Fantaskey. J’ai un problème avec les vampires, je sais, je me soigne (ou pas). Je ne suis pas forcément une grosse lectrice de livre pour ado mais celui-ci m’a tapé dans l’œil il y a un bon moment et j’ai fini par le commander sur Amazon.

C’est l’histoire d’une jeune roumaine adoptée tout bébé par un couple d’américains bobo et un tantinet perchés. Elle vit une existence tout ce qu’il y a de plus normale jusqu’au jour de son entrée en terminale où elle rencontre Lucius qui prétend être un vampire roumain lié à elle par un pacte : ils doivent se marier à leur majorité. Notre héroïne n’est pas trop emballée (tu t’en doutes au titre…) et s’en suivent moult péripéties. Je ne vais pas te faire croire que c’est le livre du siècle, ce serait faux. Il est plutôt maladroit, parfois décalé et même grossier dans certaines descriptions mais j’ai été happée par l’histoire et les pages ont défilé à une vitesse folle, bref, je l’ai lu en deux ou trois jours, ahah !

Et toi, quels sont tes favoris du moment ? Si tu as des lectures vamipresques à me proposer, je suis tout ouïe !  

As-tu déjà participé à un project pan ?

lesjolisslims project pan

Ma question n’est pas du tout innocente, j’aimerais beaucoup avoir tes impressions si tu as déjà fait un project pan. Si tu ignores ce que c’est, c’est très simple. Il s’agit de sélectionner des cosmétiques et de se donner l’objectif de n’utiliser qu’eux (ou presque) afin de les terminer. Côté soin, je finis toujours tout dans des temps très corrects. Depuis que j’ai fait mon grand tri façon Marie Kondo (ici), je ne gaspille plus de crème, lotion & cie. Mais j’ai toujours autant de mal à terminer mes produits de maquillage.

Sauf que tu l’as vu dans ma dernière vidéo « produits terminés » (ici) : j’ai dû jeter deux produits make-up de luxe parce qu’ils ont tourné. J’en suis malade et je suis terrifiée à l’idée que ça recommence. J’ai (encore) fait un tri dans mon maquillage. J’ai réduit au maximum ce que je voulais vraiment garder et j’ai mis de côté ce que je ne portais plus depuis longtemps, ce qui ne me convenait pas, ce que je n’ai jamais vraiment utilisé… Je vais essayer de parler de tous ces produits sur le blog (autant te dire qu’on en a pour deux ans !) et de les donner ensuite à des filles qui les utiliseront vraiment.

Pour l’heure, j’aimerais terminer quelques produits qui donnent des signes d’essoufflement avant qu’ils ne s’abîment.

Malgré mes tris récurrents, je dois accumuler une centaine de rouges à lèvres (laissez-moi mourir !) et comme je les fais tourner, je n’en vois jamais le bout. Mon projet ? Terminer les plus vieux.

Pour le teint, je vais terminer mes deux ou trois anticernes entamés et j’aimerais terminer mon blush Rockateur de Benefit (revue ici). Une petite tuerie que je porte beaucoup mais dont j’ai l’impression que je ne verrai jamais le bout :/ J’aimerais aussi terminer ma Terracotta 4 seasons de Guerlain (revue ici). Je l’économisais quand je l’ai reçue (de la part de l’amoureux)… Après bien trois ans de vie commune, je me dis qu’il est peut-être temps de la terminer !

Côté palette, je suis embêtée et c’est là que tu vas pouvoir m’aider si tu pratiques régulièrement des project pan. Faut-il que j’en choisisse une et que je l’utilise jusqu’à terminer mes fards préférés ? Comment fais-tu avec les palettes ? Je ne suis certaine que d’une chose, j’aimerais essayer de terminer rapidement ma petite palette Navy Design Dior (revue ici) parce j’ai peur qu’il ne vire au vert tellement elle prend de l’âge maintenant, la maman de monsieur JolisSlims me l’a offerte en 2010 ou 2011 ! De la même époque, j’ai un fond de rouge Dior Addict Lipstick dans une couleur qui ne doit même plus être commercialisée ^^.

As-tu envie de te lancer avec moi dans ce projet ? Si oui, tu peux lister les produits que tu veux terminer en commentaire. Si tu es déjà pro en la matière, tes conseils et tes astuces pour ne pas se décourager sont grandement attendus 🙂

lesjolisslims project pan

5 aliments végétaux BONS et ludiques au supermarché

Si comme moi tu t’intéresses à l’alimentation vegan sans être une experte et sans avoir le courage de (ou le budget pour) faire tes courses en magasin spécialisé, sache que tu peux trouver des substituts très gourmands à Carrefour ou Auchan. Ces produits sont même souvent disponibles en drive et ça, c’est le paradis ! Je ne suis pas vegan, ni même végétarienne, néanmoins je suis sensible à la cause animale et si tu as cliqué sur cet article, c’est que c’est sans doute ton cas aussi. Je te propose donc quelques alternatives végétales que je trouve délicieuse 🙂

Ma dernière découverte, ce sont les nuggets soja & blé Herta. Ils ressemblent à s’y méprendre à des nuggets de poulet surgelés tant au niveau esthétique que gustatif. La texture est ferme et un peu (à peine) filandreuse. C’est vraiment très bon et parfait pour accompagner une purée ou des pâtes :). Si tu goûtes ça, je pense que comme moi tu penseras qu’il est vraiment inutile de faire souffrir des poulets en batterie pour le même résultat !

On continue avec les fausses viandes, j’ai testé le haché végétal Sojasun. C’est quelque chose que je connais depuis lustres et que je te conseille très fortement si tu es fan de bolognaise ! Ça se prépare comme de la viande hachée : tu le fais revenir dans de la matière grasse avec un oignon, des tomates ou ce que tu veux. Pour mes trente ans, j’ai réalisé des empanadas vegan en appliquant une recette de la youtubeuse Alice Esmeralda (ici). Je n’ai jamais essayé mais je suis sûre que ce produit serait super pour une recette de tomates farcies aussi !

Enfin, je suis accro aux boulettes aux légumes Herta. C’est quelque chose que je cuisine toujours de la même manière pour accompagner des pâtes. C’est à dire que je fais revenir un oignon dans de l’huile d’olive, j’ajoute les boulettes et quand elles sont un peu dorées, je mets une briquette de tomate. J’assaisonne et hop, sur les spaghettis ! Je trouve même ça meilleur que des boulettes de bœuf car plus tendre et plus fondant !

Je termine avec deux produits sucrés. d’abord, les yaourts poire amandes Sojasun. Les yaourts au soja sont globalement moins bons que les yaourts classiques car moins crémeux, moins sucrés, tout ça. Néanmoins, j’adore ceux poire & amandes. Ce sont vraiment mes yaourts préférés toutes marques et compositions confondues. Je les trouve frais et légers. Miam ! Ils sont plutôt liquides et il y a des morceaux de poire à l’intérieur.

Je termine avec un produit qui devrait faire l’unanimité : les briquettes lait soja chocolat Bjorg. Toutes les marques ne se valent pas en matière de lait chocolaté mais alors celle-ci… Ces briquettes sont très onctueuses et très chocolatées. J’en ai l’eau à la bouche rien que d’y penser ! C’est plus digeste que du lait de vache au chocolat et je trouve personnellement ça bien meilleur au goût.

As-tu d’autres produits végétaux à me conseiller ?

 

Aujourd’hui, j’ai 30 ans

lesjolisslims j'ai 30 ans

Le 17 mai 2017, je souffle ma trentième bougie. Et c’est quelque chose, tu sais. Je me rappelle d’un professeur d’histoire qui, quand j’étais en seconde, nous a dit que nous avions 16 ans et nous ne connaissions pas grand chose, que nous n’avions parcouru qu’un quart de notre vie. Ça ne signifiait rien à l’époque mais aujourd’hui, je revois et je comprends l’émerveillement dans ses yeux lorsqu’il nous regardait. Une vie, c’est plein de choses, c’est une part d’Histoire avec un grand « h » aussi.

Je suis le 17 mai 1987. Je n’en n’étais pas consciente, mais avec moi, le mur de Berlin s’est effondré. J’ai aussi vécu sous la présidence de Mitterrand (d’ailleurs, son dernier mandat s’est achevé un 17 mai !) et pour la gauchiste convaincue que je suis, c’est quelque chose d’assez fou. Des fois, je regrette de ne pas avoir connu plus. Et des fois, je suis fascinée par ce que j’ai déjà vécu. Je n’ai jamais aimé le sport et bien que je comprenne son rôle social, je n’arrive pas à m’y intéresser. Néanmoins, en 1998, j’ai été champion du monde. Je me rappelle de cette finale dingue, des « et 1, et 2, et 3 – 0 ! » qu’on scandait parce que c’était notre victoire à tous.

Bien sûr, j’ai aussi connu l’Irak sous Chirac (ça rime, hihi !). J’ai connu le 11 septembre 2001 et les changements du climat social qui en ont découlé. J’ai connu la crise des subprimes et je suis entrée dans un marché du travail secoué et incertain. Il y a eu tout ça et il y a eu ma vie. Il y a eu mon enfance, ce paradis perdu. Il y a eu mon adolescente insouciante, il y a eu mes études, il y a eu mes amis. Ceux qui sont encore là aujourd’hui et ceux qui se sont éloignés parce que la vie est faite ainsi.

Il y a eu mes premières expériences professionnelles, les doutes, les réussites et les petits échecs. Il y a toujours mon mari. On a fêté nos 10 ans d’amour la semaine dernière. 10 ans… Tu te rends comptes ? Un tiers de ma vie. Il y a eu le plus jour de ma vie, il y a Patapon le chat et Dina le bichon.

Il y a vous aussi dans ma vie. Mai est le mois de tous les anniversaires, dont celui du blog ! Ce mois-ci, Les Jolis Slims ont 4 ans. Autant dire un siècle dans le vie bloguesque parce que tu sais, j’en ai vu disparaître des blogs en 4 ans de carrière. Blogueur est un taf ingrat, on n’est pas toujours lu et on est rarement reconnu. Mais je continue à bloguer de manière assidue (bien que pas toujours régulière, oops !) et je prends beaucoup de plaisir à penser à toi qui me lit peut-être depuis le début ou presque, à toi qui va arriver par ici par ce billet ou par celui d’hier. Je grandis et je grandirai toute ma vie, voilà pourquoi cet univers est mouvant mais qu’il me tient à cœur. Il est un reflet de moi ou de ce que j’ai envie de montrer à un instant précis.

Si tu me lis souvent, tu as dû voir que depuis le début de l’année, j’opère un changement. Les cosmétiques m’intéressent toujours mais je les aborde de manière plus réfléchie. La surconsommation, l’exploitation des peuples et des animaux… tout ça me débecte et j’ai de moins en moins envie d’en être actrice malgré moi. J’espère que tu aimeras toujours me lire quand je te parlerais plus souvent de développement personnel ou de culture. Oh, ne t’inquiète pas, ce sera progressif ! Demain, par exemple, je vais profiter des RDV Beauté du mois pour te glisser des infos historiques qui je pense, vont t’intéresser 😉

Je sais qu’on attend de moi que je commence à me sentir vielle et que je me plaigne du temps qui passe… mais non. Je suis désolée (ou pas !) mais je suis heureuse de fêter mes 30 ans. J’ai déjà une histoire et chaque jour est une nouvelle page pour l’enrichir. Quel joie d’entrée dans une nouvelle décennie ! Bref, aujourd’hui j’ai 30 ans.

Et toi, comment vis-tu tes anniversaires ?

Le choix make-up de l’horreur

tag catastrophe make-up Les Jolis Slims

Hey ! Comment s’est déroulé ton long premier weekend de mai ? Pour ma part, c’était assez dingue puisque ma soeur est venue dormir à la maison jeudi dernier afin qu’on se rende au concert de Vianney à Chalon vendredi #tropdelove. Ensuite on a passé la soirée et la nuit chez un copain et ma soeur est rentrée en train parce que monsieur Jolisslims & moi sommes allés à Dijon pour le week-end. On a dormi chez Aurélie (etauréliealors) et on a enfin rencontré son adorable poupon #doubledosedelove.

J’imagine que tu es toi aussi encore dans ta bulle et que tu n’as pas du tout envie que le réveil sonne demain matin. Pour terminer ces trois jours vraiment chouettes en douceur, je te propose qu’on réponde au tag Catastophe Make-up. Tu te souviens de ce vieux (vieux, vieux, vieux) tag ? Il consiste à choisir entre la peste et le choléra. C’est plutôt drôle 🙂

( 1 ) Préfères-tu avoir raté ton trait d’eyeliner ou avoir des paquets de mascara sur les cils ?

Je préfère avoir des paquets de mascara. D’abord parce qu’une fois secs on peut les enlever avec un goupillon propre. Et ensuite parce que j’ai l’habitude de beaucoup charger mes cils, du coup si on ne me regarde pas de trop près, on ne verra pas forcément la différence ^^.

( 2 ) Préfères-tu sortir avec trop de blush ou trop de bronzer ?

Trop de blush. Au pire j’aurais l’air d’une Barbie. Le bronzer mal maitrisé fait cagole mais alors TROP de bronzer ? Non, c’est pas possible !

( 3 ) Préfères-tu porter un fond de teint trop foncé ou trop clair pour toi ?

Trop clair. Au pire, tu as l’air malade. Alors qu’avec un fond de teint trop foncé tu as juste l’air trop maquillée. Argh !

( 4 ) Préfères-tu avoir les sourcils rasés et re-dessiné au crayon ou le contour des lèvres tatoué ?

Ce choix est cornélien. Je vais opter pour les lèvres tatouées mais ça n’est vraiment pas de bon coeur !

( 5 ) Préfères-tu porter du mascara bleu ou du crayon marron sur le contour des lèvres ?

Bah en fait je n’ai rien contre le mascara bleu. J’ai toujours aimé, j’en portais au lycée et ça revient à la mode donc le mascara bleu !

Les Jolis Slims maquillage

( 6 ) Préfères-tu avoir des chutes sous les yeux ou des taches de mascara sur la paupière ?

Malheureusement je suis victime des taches de mascara sur la paupière trèèèès souvent. Mais à choisir, je préfère les chutes, c’est plus facile à retirer.

( 7 ) Si tu devais choisir entre camoufler tes rougeurs ou tes cernes, que choisirais-tu ?

Heu… Il n’y a pas si longtemps j’aurais dit mes cernes mais ces derniers temps j’ai considérablement réduit la quantité de produit sur mon visage. Je me contente d’une crème teintée ou de poudre libre. Du coup je dirais que je préfère camoufler mes rougeurs. Comme ça mon teint est unifié.

( 8 ) Préfères-tu sortir avec un vernis écaillé ou avec du rouge à lèvres qui à débordé ?

Ni l’un, ni l’autre, bouh ! Si c’est un rouge clair, je préfère le rouge qui déborde. Si c’est un rouge foncé, je choisis le vernis écaillé. Mais c’est un peu ma hantise le vernis écaillé. Cette question n’est pas cool !

( 9 ) Préfères-tu être mal sapée et avoir un maquillage magnifique ou l’inverse ?

Sachant que je passe un peu ma vie (mal )habillée de la même façon : jean slim, basket en toile & tee-shirt ou sweat… je vais dire que je préfère être bien maquillée. A vrai dire, je ne me sens jamais mal dans mes vêtements. Par contre, je crois que je me sentirais mal si je portais une super robe de cocktail et que mon make-up était dégueu.

( 10 ) Pour toi, quelle est la pire catastrophe make-up ?

On ne parle pas de fashion faux-pas mais vraiment de cata make-up. Il y en a plusieurs : le fond de teint qui marque les zones de sécheresse, le rouge à lèvres qui fait des pâtés dégueus et blancs aux coins des lèvres #miam… Et plus généralement, le « trop ». Trop de blush, trop de bronzer, trop foncé, trop rouge, trop original, trop vert (ahah). Je suis une adepte du less is more, tu le sais !

lesjolisslims palette de teint

J’espère que ce petit tag aura été une source de distraction et t’auras fait oublier l’espace d’un instant que demain le travail reprend ! N’hésite pas à répondre à ces questions en commentaire ou sur ton propre blog (et à me laisser le lien, du coup !) Je serais ravie de connaître tes choix entre le pire et le pire ^^