Je suis bobo en 10 points

Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec toi quelques petits gestes que je fais au quotidien pour tendre vers un mode de vie écolo et tout-le-monde-friendly. Mon comportement a changé radicalement en quelques mois et j’ai pris de bonnes habitudes. Mon mari m’a toujours dit que je pensais comme une bobo, maintenant j’agis même (un peu) comme ça. Nul n’est parfait 😉

les jolis slims vegan cuisine végétale

Je suis à mille lieues d’être en parfaite adéquation avec mes valeurs mais j’estime qu’il n’y a pas de petits efforts. Ça fait du bien au moral de se sentir utile et engagé. Et je suis convaincue que si tout le monde change sa manière de consommer et d’appréhender les choses, on arrivera à bousculer les géants de l’industrie qui écrasent tout sur leur passage pour quelque chose d’aussi triste que l’argent.

Voici quelques petites habitudes que j’ai prises et qui t’inspireront peut-être. N’hésite pas à partager les tiennes !

  • Les courses en vrac. Ça n’est pas toujours possible / pratique mais j’essaye d’acheter le maximum de choses en vrac. Mes magasins préférés sont Grand Frais et La Vie Claire. Ainsi, j’achète mes fruits, légumineuses, oléagineux, poudres, farines, sucres, graines en tout genre… en vrac la majeure partie du temps.
  • Je recycle les sacs en papier. Dans la même optique, je conserve les sacs en papier fournis par les enseignes pour le vrac et je les réutilise à chaque course. ça me demande un mini effort d’organisation et ça réduit mes déchets.
  • Halte au gaspillage alimentaire. Même s’il reste trois bouchées, je conserve les restes pour un prochain repas, je m’interdis de faire les courses tant que les placards ne sont pas vides et je surveille les dates de péremption des produits frais.
  • L’alimentation végétale. On n’est pas vegan mais beaucoup de nos repas le sont. C’est meilleur à la santé, souvent moins cher, et meilleur pour l’environnement. Sans parler de la cause animale qui est ma principale motivation. Quand je peux, je prends l’alternative végétale, voilà ! (Et les épinards à la crème de soja, c’est de la bombe, bébé !).
  • Le fait maison. Parce que je ne veux plus avaler de sucre ajouté et E-quelque-chose à longueur de temps, on cuisine de plus en plus. Bonus, ça limite les emballages. On n’achète plus de gâteaux industriels et je fais aussi les pâtes à tartiner moi-même. (Je ne suis pas une sainte non plus, on va toujours au fastfood de temps en temps et j’achète parfois des bonbons bien chimiques, oopsy !).

les jolis slims rangement cuisine minimaliste

  • Le kit raclette pour nettoyer les vitres. Je ne me suis pas ruinée, j’ai choisi un kit Vileda (moins de 20 € en grande surface). C’est plus rapide, plus économique et (beaucoup) plus écologique que le combo sopalin / produit vitre qui pue que j’ai utilisé pendant des années. Maintenant, je lave mes vitres à l’eau et au liquide vaisselle, et elles n’ont jamais été aussi propres.
  • L’indispensable balai vapeur. Ça, ça m’a changé la vie. Je lave donc les sols à l’eau déminéralisée. Tout simplement. On a choisi un balai vapeur Vaporetto : c’est très rapide, écologique, économique et, paraît-il, beaucoup plus sain. Voili-voilou.

les jolis slims salle de bain zéro déchet

  • La cup, l’oriculi et les cotons lavables. Je ne vais pas m’étendre parce que la blogo beauté parle souvent de tous ces outils éco-friendly qui révolutionnent la salle de bain. Mais en gros, je n’achète plus de tampons & serviettes hygiéniques depuis trois ans au profit de la cup en silicone. Je réserve les cotons jetables au dissolvant, pour mon visage, c’est du lavable. Et depuis quelques mois, on se récure les oreilles à l’oriculi : un bâtonnet en bambou qui remplace le coton-tige. On a aussi investi dans des cotons, gants & lavettes lavables en prévision de l’arrivée de notre fille.
  • Oeil de lynx sur les compos. Je suis devenue très regardante sur les compos de ce que j’achète, tant pour la nourriture (je privilégie toujours le brut) que pour les cosmétiques. Marre de se faire empoisonner par les géants de l’industrie.
  • Made in France et manque d’éthique. Je fuis les enseignes type Primark, H&M, Gifi… et plus globalement celles qui se vantent de tirer les prix vers le bas. Non seulement les compos sont dégueulasses et les méthodes de fabrication douteuses pour l’environnement mais en plus, je ne veux pas participer à l’exploitation de gens dans la misère à l’autre bout de la planète. Tant pis si je n’ai pas 18 jeans, 20 foulards et 250 bibelots, je préfère avoir (beaucoup) moins et (un peu) mieux.
Et toi, quels sont tes gestes bobo ?

18 réponses sur “Je suis bobo en 10 points”

  1. Ah ! Je me sens moins seule avec ton article 😀
    Je vire aussi écolo-bobo (au grand dam de mon Chéri).

    Je fais exactement les mêmes choses que toi, sauf pour le vrac. Je n’ai pas encore trouvé le courage d’aller en magasin bio. Mais ça viendra un jour.

    Ah et sinon, je fais les produits ménagers maison aussi ! Sauf pour le liquide vaisselle (Monsieur tient à sa mousse).

    1. Hello Séverine !

      Merci pour ton témoignage ! Mon chéri n’est pas particulièrement récalcitrant ; il ne fait pas le premier spécialement de lui même mais il trouve souvent mes initiatives intéressantes et il veut bien suivre 😀
      Je suis impressionnée que tu fasses tes produits ménagers parce que je n’arrive pas à sauter le pas ^^. J’ai le matériel pour faire ma propre lessive (du savon de Marseille et du bicarbonate quoi !), il n’y a plus qu’à… Pour le reste, j’essaye de simplifier : j’utilise pas mal de vinaigre blanc et j’essaye de me contenter de produits « simples » comme du savon noir liquide. Il y a encore pas mal de travail !

      Si on fait tous des petits pas à notre rythme, on ira loin, j’en suis certaine 🙂

  2. Coucou !
    Je me reconnais pas mal dans ta liste, je deviens ecolo-bobo-friendly aussi lol. Merci c’est sympa de causer de tout ça !

    Je fais mon muesli maison (pour qu’il soit sans sucres ajoutés principalement, mais aussi pour mettre tout ce que j’aime dedans), et j’achète tout en vrac en magasin bio. Par contre je ne réutilise pas les sacs car je les trouve trop fragiles. Mais je n’achète pas grand chose d’autre danss ces magasins..
    Je fais attention au recyclage, mais vraiment. Du genre l’emballage de mes sachets de thé (la plupart sont en vrac, maiis j’aime bien Clippers) sont en papier non plastifié >> recyclage. Idem dans la salle de bain, pièce souvent oubliée du recyclage.
    J’ai arrêté les gels douche pour le moment, j’ai 4 savons SAF en stock. Par contre l’oriculi j’ai du mal.
    Je rachète un balais vapeur le mois prochain aussi ! Pour les vitres, perso c’est vapeur ou.. L’alcool ménager. J’ai celui de la marque Paulette, en spray. Pratique et sent bon, dégraisse très bien et fait briller !
    Pour mes chats, je compte passer aux croquettes sans céréales, c’est un budget mais j’ose espérer qu’ils se porteront mieux ensuite (moins de glucides).
    Finalement c’est surtout au niveau de la nourriture que mon coeur balance ! J’aime manger végé mais je suis pas prete à me priver de viande, fromage, ou pizzas industrielles. J’ai en horreur la plupart des laits végétaux aussi. Du coup mon muesli reste au lait de vache.
    Bisous !

    1. Coucou Delphine, ça me fait plaisir de te lire ici 😀

      Tu fais beaucoup d’effort ! Je ne suis pas prête à me passer du gel douche liquide encore… J’alterne avec des savons mais je préfère 100 fois les liquides. Par contre je recycle bien ma salle de bain. Enfin… C’est mon mari qui le fait. Il récupère ma caisse de produits terminés une fois que j’ai tourné ma vidéo et il trie, la plupart des choses se recyclent (verre ou plastique), pourquoi s’en priver ?
      Je n’aurais pas pensé à recycler les sachets de thé par contre, merci ! Même si je suis vrac 99 % du temps, il m’arrive d’avoir quelques sachets parfois.
      Pour les sacs, ceux de La Vie Claire et de Grand Frais se conservent bien (j’utilise les mêmes depuis fin décembre, c’est dire !). Je fais juste attention de ne pas y aller comme une dingue quand je les remplis et une fois à la maison, je les replis comme il faut. Ils sont hyper froissés par contre x) Si ça t’intéresse éventuellement, sache que tu peux investir dans des sacs à vrac en tissu. Ça, ça fait vraiment bobo !
      Mon balai vapeur est détachable et je peux laver les vitres avec la partie « main » maintenant que tu m’y fais penser. Mais comme j’avais acheté le kit vitres avant le balai, je n’ai pas encore testé !
      Quand on a eu notre chat il y a sept ans, le véto nous a tout de suite sensibilisé aux différentes qualités de croquettes et je ne le remercierais jamais assez. C’est un gouffre financier puisque nos petits cochons sont aux croquettes de luxe depuis toujours (certains mois, ils doivent manger pour plus cher que nous LOL) mais je pense aussi que c’est mieux pour eux qu’il y ait plus de viande et moins de céréales dans leur alimentation.
      J’avoue avoir aussi du mal à renoncer complètement aux produits laitiers. Actuellement, la question ne se pose pas parce que je manquais de vitamine D en début de grossesse, je n’ai pas pris le risque de supprimer les laitages ces neufs mois, au contraire. C’est la réalité de l’industrie laitière qui me fait vraiment réfléchir et je pense qu’à terme je consommerais du fromage et des yaourts au lait de vache de manière aussi exceptionnelle que la viande actuellement. Et sinon, ce qui me bloque, c’est le manque d’alternative, notamment en junkfood. S’il y a une option végé, je la prends toujours (genre le Grand Veggie du Mcdo, tu vois), sauf que cette option existe rarement :/ Et les options vegan sont carrément les grandes oubliées des cartes de restau !
      Quant aux laits, je n’aime pas spécialement le goût du lait de vache ni celui des laits végétaux (quoi que l’amande passe bien), donc j’en consomme rarement comme ça. Par contre je trouve que les crèmes végétales apportent vraiment un truc sympa aux plats en sauce 😛

  3. Je fais tout pareil que toi 😀 ça a réellement changé de ma vie, surtout sur l’aspect tout fait maison ! Ce qui est super c’est que Luc a été immédiatement réceptif et maintenant il fait son pain et il kiffe presque plus que moi aller au magasin bio ahha

    1. Tu me fais rire ! Pareil de notre côté, mon chéri a adopter des gestes qui me surprennent de sa part. Il est hyper réceptif et curieux de ce que je propose. N’empêche, c’est agréable ! Par contre il déteste le magasin bio qu’il appelle « La Vie Chère » (il n’a pas complètement tort ^^). Mais il aime bien qu’on achète en vrac et regarder les compos avec moi 🙂

  4. Coucou ma belle. Super tes 10 points.
    J’ai opté pour les cotons lavables et j’adore. Je ne repasserais plus aux véritables cotons. Pour la cup, j’en ai achetée une mais je n’ai pas osée la mettre encore. J’ai trop peur.
    Bisous

    1. Salut Laure !
      Je comprends que la cup puisse être impressionnante au premier abord, mais j’ai lu peu de témoignage de filles qui l’auraient essayé sans l’adopter par la suite ;)) Outre l’aspect écologique & économique, je trouve ça tellement pratique ! Je ne reviendrais en arrière pour rien au monde *.*
      Bisous !

  5. Pourquoi « Bobo » ?? et pas tout simplement « de bon sens » puisque Economique et écologique et surtout accessible à tous et non à une certaine catégorie socio pro ? bon aller, si je veux renter dans le cliché, je dirais que pour moi tu seras une bobo que si tu ajoutes à ta liste : porter son enfant dans une écharpe de portage :p
    Je trouve ça chouette que tu partages ça. petit à petit tout cela deviendra coutumier. par contre je me sens un peu à l’ouest avec les oriculis. Je n’ai quasiment jamais utilisé de coton tige de ma vie. Mon médecin n’ a toujours dit de ne rien mettre dans les oreilles alors je ne saurais pas comment faire avec cet outil .
    bref en attendant team cotons lavables homemade toi même tu sais 🙂 et bonne idée la cup colorée.. si j’avais su plus tôt je l’aurais pas achetée transparente ^^

    1. Bobo parce que je suis une personne sans valeur et que je cherchais un titre qui attire l’attention. Mons seul objectif dans la vie est de gonfler mes stats 😀 Plus sérieusement, je suis tellement ok avec toi, c’est plus du bon sens, des petits gestes accessibles. Là où ça devient un peu bobo dans l’imaginaire, c’est que malheureusement, ça reste marginal. Dans mon entourage, chacun a des petits gestes éco bien sûr mais quand je parle, par exemple, des conditions de fabrication des vêtements (en particulier cheap mais quand que) on me répond « c’est comme ça » ou pire… « au moins, ils ont du travail dans les pays défavorisés, si on arrête d’acheter ces vêtements, ils seront au chômage ». Je préfère être pauvre et au chômage que mourrir à 25 ans d’un excès de pesticide dans la tronche perso mais bon… ^^

      Concernant les oriculis, tu n’as pas de risque de bouchon comme avec les cotons tradi. Tu n’enlèves que le surplus de cire à l’extérieur, tu ne le pousses pas à l’intérieur. Mais se laver les oreilles sous la douche en même temps que les cheveux, ça marche très bien aussi ! Pour la cup, ouais… C’est un hasard que la mienne soit colorée : j’avais pris la moins chère à l’époque, persuadée que je ne m’en servirais pas vraiment. Mais je suis contente de l’avoir prise colorée, hihi ! N’empêche, j’ai dû acheter des serviettes hygiéniques en prévision de l’accouchement, première fois en trois ans… Non mais ils ne vont pas bien ?! Entre les compos à vomir et les prix complètement délirants, je ne savais pas quoi choisir. Je suis restée cent ans à pleurer devant le rayon, j’en ai eu pour 20 balles pour deux paquets (l’un des deux était « bio » (lol) ceci explique cela mais bon…).

      Toi tu vas encore plus loin avec les cotons lavables effectivement, je le sais ! Et ils sont même en photo ici parce qu’il faut bien avouer qu’ils sont canons en plus d’être tout doux 😀 D’ailleurs, rien à voir, mais j’ai rêvé que Les Tendances d’Emma avait refait toute sa collection pour que les finitions de ses cotons soient aussi soignées et jolies que les tiennes. Tu devrais leur envoyer un message, sait-on jamais ;))

  6. Coucou Delphine !
    Très sympa cet article ! Pour ma part j’essaie de faire le maximum possible mais comme toi à mon échelle. Pas de pression, chaque petit pas est important. Mieux vaut ça que rien, non?

    Parmi ta liste le balai vapeur m’a interpellé, c’est économique à quel niveau? Eau et produits ménagers?
    Pour les fringues j’y pense de temps à autre mais ce n’est pas systématique, je fais avec mes goûts et mon budget, on verra avec le temps 😉
    La cup est adoptée depuis 3 ans également et l’oricull aussi mais je ne peux pas m’empêcher d’utiliser des cotons-tiges, il me fit du bien ce petit geste lol.

    Je trouve ça génial que tu achètes en vrac, il faudrait que je m’y mette mais niveau logistique c’est pas encore ça, du coup je laisse cette option de côté pour l’instant.

    Si tu as d’autres « tips bobos » je suis preneuse 😀

    1. Hello Carmenou !

      Tu excuseras mon retard de réponse 😉

      Je suis tout à fait d’accord, il n’y a pas de petits efforts !
      Le balais vapeur est économique, selon moi, parce que tu n’achètes plus de produits spécifiques puisqu’on lave juste à l’eau. Pour mon appartement, je remplis une fois le réservoir (qui doit faire 500 ml) avec de l’eau déminéralisée (le bidon de 5 litres coute moins d’1,50 € chez Auchan…) – c’est écologique ! Je passe la lavette en micro-fibre au lave-linge après chaque lavage. Du coup elle dure plus longtemps que les balais à franges que j’achetais avant et surtout, c’est plus propre…
      Et enfin, je ne sais pas si c’est tous les balais, mais le mien peut laver les matelas, canapés, tapis… mais aussi les vitres, détartrer les robinets, laver les joints… Bref, c’est un mille en un 😉 (mais j’avoue que je m’en sers presque que pour les sols et les tapis).
      On a toujours des cotons-tiges aussi parce que parfois c’est plus pratique mais aussi pour essuyer les ‘coulages’ de mascara ;p
      Si tu te mets au vrac, tu me diras. Je pensais que ça allait être compliqué mais finalement j’ai pris le coup de main très vite et je trouve ça super de choisir mes quantités et de ne plus remplir mes poubelles avec des emballages. C’est très satisfaisant !
      Si je pense à d’autres petits gestes, je ferai un autre article dans cet esprit !

      Merci pour ton message :*

  7. Coucou !

    On se ressemble sur plusieurs points. Pour mes courses je varie entre Grand Frais et La Ruche qui dit Oui. Je réutilise mes sacs également. On ne gaspille pas la nourriture et je ne retourne pas en courses tant que mon frigo n’est pas vide.

    Pour ce qui est de l’alimentation, j’essaye de faire pas mal de choses moi-même mais j’avoue que je fais plus ça les week end quand j’ai le temps. Je fais mes yaourts, mes gâteaux, ma brioche, en hiver mes soupes. J’ai également mon potager !

    Mes beaux parents ont des poules donc on récupère les oeufs et tout ce qui est déchet alimentaire (notamment épluchures) est donné aux poules. Je pense investir prochainement dans un poulailler pour avoir mes propres poules.

    Au niveau des cosmétiques, je ne fais pas systématiquement attention à la composition de mes produits mais je pense le faire au fur et à mesure.
    J’utilise des serviettes hygiéniques lavables et des cotons lavables. Je suis tentée d’essayer l’oriculi.

    Est ce que pour bébé tu utilises les couches lavables ? Si oui, je serai très intéressée par ton retour ! Bon bébé n’est pas en route mais je pense à cette alternative.

    Si tout le monde fait un petit peu à son niveau ça serait chouette pour la planète.

    Pleins de bisous !

    1. Hello Amandine,

      Mille mercis d’avoir parlé de la Ruche qui dit oui, je ne connaissais pas alors qu’il y a un point de livraison à 500 m. de chez moi *.* Et il y a quelques producteurs qui m’intéressent !
      J’essaye vraiment de faire la chasse au gaspillage alimentaire aussi, notre génération a grandi dans l’opulence de nourriture et on ne se rend pas toujours compte du gâchis qu’on fait 🙁
      J’ai une yaourtière et une machine à pain, il y a quelques années elles marchaient à plein régime ! Malheureusement, on s’est lassé parce que les yaourts n’ont jamais eu une consistance solide et le pain cuit dans la machine est trop compact. Et cuit au four, ça prend trop de temps ^^. Il faudrait que je me repenche dessus !
      Ma grand-mère avait des poules quand elle habitait encore en maison individuelle. J’ai grandi avec les oeufs frais et ça me manque (j’espère retrouver le plaisir des oeufs à la coque grâce à la ruche qui dit oui ;))

      Je fais attention à la composition des cosmétiques quand j’achète moi-même. Si c’est un cadeau ou un envoi presse, j’utilise quand même (et la plupart du temps avec plaisir ;)). Par contre, je suis intransigeante sur les produits bébé. J’utilise des cotons lavables pour elle et on en est super content. C’est bien plus doux que des cotons traditionnels et on les passe à la machine avec le reste. On va tenter les couches lavables, oui ! J’ai hâte ! On attend qu’elle fasse 4 kg parce que l’investissement n’était pas intéressant financièrement en-dessous de ce poids. Et ça nous donne un peu de temps pour apprendre à connaître bébé avant de se lancer dans quelque chose qui risque d’être un peu plus compliqué. Actuellement, elle porte des couches bio. C’est bien pour son popotin mais pas mieux que Pampers pour l’environnement… Je ferai un retour sur les couches lavables, c’est certain !

      Bisous :*

      1. Coucou !

        De rien, je suis contente de t’avoir fait découvrir ce concept. J’avais fait un article sur mon blog là-dessus d’ailleurs. J’achète beaucoup de légumes et de temps en temps de la viande. Au moins on sait d’où viennent nos produits !
        Oui le gaspillage alimentaire c’est vraiment un truc qu’on évite de faire !
        Pour la yaourtière tu fais comment tes yaourts ? Car moi j’ai une consistance solide. J’utilise du lait entier, du régilait, du ferment et je laisse la yaourtière tourner 9h.
        Ah oui le pain cuit en machine c’est pas top. Ce que je fais c’est que je prépare la pâte en machine et je le fais cuire au four.
        Nous c’est notre plaisir les oeufs à la coque !

        Effectivement j’essaye de faire attention à ce que j’achète moi mais c’est difficile de restreindre les cadeaux et les envois presses.
        Je te comprends totalement pour les produits bébés, je serai pareil ! J’utilise des cotons démaquillants et je trouve ça moins abrasifs que les jetables donc je me doute que ça doit être pareil pour bébé !
        Ah oui j’ai hâte de lire ton retour sur les couches lavables, je pense que si on a un bébé je tenterai.

        Bisous !

        1. Ah ben je n’utilise pas de régilait, c’est peut-être ça ? Par contre, de mémoire je les laisse chauffer douze heures. Et au final la texture est même un peu plus liquide que les yaourts brassés -_-
          Oui, au four le pain est meilleur ! Mais ça demande plus de temps. Je le fais pour les brioches par contre. Je les pétris à la machine et les passe au four, miam !
          Les envois presse contiennent souvent beaucoup d’emballage et parfois des goodies qu’on n’utilisera pas… C’est dommage effectivement. Mais pour ma part, je me contente de faire attention à mes propres achats. Pas la peine de vouloir contrôler tout le monde, ça ne marche pas et c’est frustrant à la longue. Tu vois, je regarde l’origine et les matières de ce que j’achète pour mon bébé. Mais quand on m’offre des cadeaux, je ne regarde même pas l’étiquette, tant pis ! Je me dis qu’on a tous nos convictions et puisque l’objet est là, autant l’utiliser et l’user jusqu’au bout 🙂
          On a commandé notre kit d’essai de couches lavables le week-end dernier. Dès que ma fille dépasse les quatre kilos, on tente l’expérience, j’ai hâte !
          Bisous :*

  8. Hello ma jolie Delphine,

    Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire à la lecture de ton article tellement je me reconnais dedans 🙂 Il était ouvert depuis des semaines dans un onglet de mon navigateur mais je n’avais pas encore pris le temps de laisser un petit mot ♥

    Des bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *