Le mythe du maquillage à la française [RDV Beauté]

maquillage à la française

Il  n’y a pas que le maquillage dans la vie (dans la mienne en tout cas), il y a aussi l’Histoire avec un grand « H » et notamment les histoires de l’Histoire. Les mésaventures politiques et économiques n’aiguisent guère mon appétit mais les détails du pourquoi du comment les gens vivaient et pensaient autrefois, je ne m’en lasse pas ! D’ailleurs je suis pas mal de chaînes Youtube qui abordent l’histoire de manière plus ou moins ludique et clairement, c’est ma drogue. Si je te raconte cela, c’est que le thème des Rendez-vous beauté de ce mois-ci est Mythes & Icônes. Un thème très large, certes, mais j’ai quasiment tout de suite décidé que je me maquillerais comme un personnage historique. Je ne laisse pas planer le mystère plus longtemps, j’ai fait une reproduction contemporaine du maquillage de Marie-Antoinette et ça donne ça :

maquillage marie antoinette

Bon, ok, il faut un faire un petit effort d’imagination, mon anneau dans le nez a quelque chose d’anachronique. Mais tu sais, Marie-Antoinette était une rebelle, si elle avait vécu de nos jours, elle aurait des piercings, j’en suis sûre 😉


L’origine du no make-up make-up


maquillage de princesse

A l’école, on n’apprend pas grand chose sur Marie-Antoinette. On sait qu’elle était reine de France, qu’elle aurait dit « s’ils n’ont pas pain, qu’ils mangent de la brioche ! » et qu’on lui a coupé sa petite tête de snobinarde. Ce qu’on sait (un peu) moins, c’est que Marie-Antoinette d’Autriche a été arrachée avant ses quinze ans à sa famille. C’est une toute jeune fille qui est arrivée dans un pays dont elle ne connaissait sans doute pas grand chose et dans une Cour ô combien loufoque. Je te jure, la cour des rois de France, c’était « quelque chose » et je n’aurais pas voulu y mettre les pieds ! Parmi les rituels ridicules et excessif : on se maquillait beaucoup. Hommes et femmes, même combat. Le visage était recouvert d’un espèce de plâtre blanc très inconfortable qui s’apparentait plus à un masque qu’à du fond de teint. Il ne laissait transparaître ni les rides, ni les émotions, ni rien que ce soit d’ailleurs. Il fallait être le plus blanc possible en opposition aux peaux mates du peuple qui travaillaient dans les champs. Ensuite, venait le rouge. Au 18è, il existait une toute petite dizaine de déclinaison de fards rouges. Plus le rouge était dense, plus on était important. La famille royale portait donc du rouge aux joues et aux lèvres. A cela s’ajoutait les mouches, de faux grains de beauté en tissu qu’ils se collaient sur la trombine.

Non seulement ils devaient être plus flippants que le fameux clown de Stephen King mais en plus, ils s’empoisonnaient. Dans le maquillage qu’ils utilisaient, il y avait du plomb ou encore du mercure. Les scientifiques commençaient à soulever le problème et Marie-Antoinette en a eu vent. Non seulement elle n’aimait pas (du tout) la mode make-up douteuse de la Cour, mais en plus elle rêvait de naturel… (un vraie Instagrammeuse dans l’âme cette MA ;))

C’était très mal vu, mais elle a commencé à mettre en valeur sa beauté naturelle. Moins de froufrou, moins de chichi, moins de make-up ! Elle prenait soin de sa peau et usait d’astuces pour l’éclaircir sans l’abîmer. Et oui, elle a révolutionné le maquillage et a créé les bases de ce que les étrangères nous envient encore aujourd’hui : la beauté à la française.


Maquillée comme Marie-Antoinette


lesjolisslims maquillage naturel

J’ai essayé de reproduire le maquillage de Marie-Antoinette en le modernisant assez pour pour pouvoir sortir avec aujourd’hui. J’ai d’abord lissé et dynamisé ma peau avec la base L’or de Guerlain. Un vrai produit de princesse ! Ensuite, j’ai fait mon teint à la touche lumière de teint Zao (ma revue ici) pour qu’il soit un peu plus clair qu’au naturel. Je l’ai fondu au Beauty Blender pour un rendu homogène et naturel. J’ai poudré l’ensemble au Voilettes de Guerlain (ma revue ).

C’est quasi imperceptible sur la photo mais j’ai marqué les ombres naturelles de mes yeux avec un fard très neutre et mat, en l’occurence Tempted de la palette Naked Ultimate Basic d’Urban Decay. Les yeux ne sont pas vraiment mis en valeur au 18e. Ensuite, l’étape clé : le blush. J’ai choisi le blush subtil Rose Paradis de Lancôme. Il fallait qu’il soit pigmenté et mat. Il ne faut pas hésiter à charger ses joues sans se soucier de la forme de son visage : beaucoup maquiller ses joues, c’était détourner l’attention de la bouche, l’hygiène buccale n’étant pas forcément au top il y 300 ans. Marie-Antoinette fait monter son blush sur ses tempes, ses cernes, sous ses pommettes… Au final, on est rose comme si on rosissait naturellement. J’aime bien et je crois que je vais m’inspirer de ce look plus naturel à l’avenir (je ne suis pas une grande fan de contouring à la base^^).

Chez la dernière reine de France, les lèvres sont rouges mais floues : on ne les dessine pas. J’ai commencé par appliqué le Benetint de Benefit mais comme la couleur était trop diluée, j’ai ajouté beaucoup de rouge Red Carpet de e.l.f avant de le fondre au doigt et de l’atténuer au mouchoir.

Me voilà prête à conquérir la couronne !

lesjolisslims blush subtil rose paradis lancomelesjolisslims levres rouges naturelles

Si tu veux soutenir les RDV Beauté, tu peux suivre nos aventures sur Facebook ! Si tu veux nous rejoindre pour une édition ou plus (parce qu’on fait des trucs géniaux !), tu peux postuler par ici ! Et pour voir les looks des copines, il suffit de suivre les liens ci-dessous. Tu retrouveras toute l’équipe, dont Cécilia, la créatrice du concept, mais aussi nos invitées du mois :

A bowl of glitter

Autour de Cia

Blood is the new Black

Georgina Edith

Harmony Lu

Joy and Makeup

Les Jolis Slims

Ô Boudoir Parfumé

Toute de rose poudrée

Vickie in the Sky

lesjolisslims maquillage à la française

Que penses-tu de mon maquillage à la française ?
Si tu as aimé me lire, partage ♥
Facebook
Twitter
YouTube
INSTAGRAM
Pinterest

6 comments

    • lesjolisslims says:

      Coucou Marie-Charlotte ! Merci beaucoup 🙂 Dès que je tombe à nouveau sur des infos croustillantes dans cet esprit, je les partagerai ! Il y a plein de reportages sur Marie-Antoinette sur Youtube si ça t’intéresse ! Globalement, je suis fan des destins historiques incroyables *.*
      À bientôt,

  1. Ô Boudoir Parfumé says:

    J’ai adoré moi aussi le côté historique que tu as inséré dans l’article, c’est super intéressant. D’ailleurs je ne savais pas qu’ils maquillaient beaucoup leurs joues pour ne pas attirer l’attention sur les dents^^je n’y avais jamais pensé.
    Ton majeur est bien plus joli et frais qu’à cette époque ahah

  2. Mon billet poudré says:

    J’adooooooore ton post orienté Histoire! BRAVO!
    Bon et puis, c’est pas accessoire : t’es superbe. Peut être que cette application du blush est pas si mal en fait si on y va doucement…hum je bosse pas demain, je vais tenter tiens!

    • lesjolisslims says:

      Merci ma biche ! Trop fan d’histoire *.*
      Bah écoute si on choisir une couleur mate et plutot claire (orange ou rose d’ailleurs en fonction de sa variation) je trouve que ça donne bonne mine plus naturellement que quand on l’applique de manière classique 🙂

Laisser un commentaire