Tiny Rituals / ma nouvelle passion pour les bains

Depuis quelques mois, on regarde les maisons avec m. Jolisslims. Comme tu le sais, il existe différentes options quand on veut investir. On s’est notamment intéressé à la construction. Et comme je mets toujours la charrue avant les boeufs (ne me remercie pour cette expression de la guerre), j’imagine l’agencement de la maison avant sa situation, ahah.

Le salon devra être comme ça, il y aura tant de chambres et la suite parentale, tu l’imagines comment toi ? Si tout était modulable à l’infini dans mes projections, une chose restait invariable : je ne voulais pas de baignoire. Non madame, des douches italiennes de partout pour moi. Pourquoi ? Parce que les baignoires, c’est chiant à laver et on ne prend jamais de bain.

Et puis je suis tombée enceinte. Continuer la lecture de « Tiny Rituals / ma nouvelle passion pour les bains »

San Francisco, tout simplement.

« 6h. Le réveil pique. On a très bien dormi malgré les rideaux qui manquent d’opacité et le frigo qui émet un grésillement de tous les diables. On est partagé entre la tristesse de quitter la vie sauvage ce soir et l’excitation de visiter Yosemite ce matin. Va-t-on être déçus par San Francisco comme on l’a été par Los Angeles ? » Dimanche 4 juin 2017 Continuer la lecture de « San Francisco, tout simplement. »

Quelques nouvelles

Coucou toi ! Peut-être (sans doute) n’as-tu rien remarqué, mais cela va faire un mois que je n’ai pas publié d’articles par ici. Je me suis globalement faite discrète sur les réseaux aussi. Et ça me fait bizarre parce qu’en cinq ans de blogging, ça n’était jamais arrivé. Je suis même plutôt du genre hyper productive, ça, je crois que tu le sais. Continuer la lecture de « Quelques nouvelles »

La bouche de Cheryl Blossom

Lubie du jour, bonjour. Cent cinquante ans après tout le monde, j’ai regardé la série Riverdale. En fait, on l’a même regardé en amoureux dimanche dernier. Si on commence quasiment toutes les séries Netflix ensemble, il est assez rare qu’on accroche sur les mêmes. Ici, la magie a opéré et on s’est fait un binge-watching du tonnerre. Il ne nous reste qu’un ou deux épisodes pour terminer la première saison. Continuer la lecture de « La bouche de Cheryl Blossom »

La mal-aimée Saint-Valentin

Quand j’étais très jeune, je rêvais de fêter la Saint-Valentin. Il faut dire qu’au collège, j’étais (vraiment trop) bercée par les sitcoms pour ado. Et toutes les héroïnes qui devaient avoir mon âge ou être à peine plus âgées, avaient un amoureux le 14 février. Quand elles n’en n’avaient pas (pour les accompagner au bal…), c’était l’angoisse et l’épisode se terminait TOUJOURS bien (= le plus beau (ou le plus populaire, au choix) garçon du lycée l’invitait à sortir). Continuer la lecture de « La mal-aimée Saint-Valentin »