Qu’est-ce qui passe par la tête des livreurs ?

J’ai souvent envie de te raconter mes déconvenues avec les livreurs. Chaque mois ou presque, j’ai de nouvelles histoires à partager. Si je m’abstiens de le faire sur les réseaux ou ici c’est d’abord parce que j’ai souvent envie d’en parler sous le coup de la colère (ce qui n’est si positif, ni constructif). Et puis, il faut être réaliste, ceux qui rencontrent autant de difficultés avec les services de livraison sont ceux qui reçoivent le plus colis. Les blogueurs, par exemple.

En bref, je n’ai pas envie que tu ne te sentes absolument pas concernée par mes posts. Je le répète souvent, mais j’écris à ton attention. Je ne suis pas que dans un trip narcissique ^^. Alors que se passe-t-il aujourd’hui ? C’est simple, dans quinze jours (même pas !), c’est Noël. Il y a donc de fortes probabilités que tu aies fait quelques commandes en ligne récemment. D’ailleurs, si tu as vécu des choses horribles avec ton facteur (non, je n’exagère pas. Jamais), raconte-nous tout ça en commentaire !

Quant à moi, je vais partager les trois dernières histoires absolument what the fuck ?! qui me sont arrivées récemment. Je vais râler, bien sûr, mais j’espère surtout te faire rire !

Le livreur qui n’aimait pas les interphones

J’attendais un colis assez onéreux pour le blog, la boîte à bijoux Davidts que j’ai présentée en vidéo (ici). C’est clairement le genre de truc que tu attends avec une pointe d’appréhension. Un matin, j’ai reçu un appel du livreur (de son téléphone à mon téléphone, qu’on s’attende bien). Il me demandait de descendre le rejoindre au portail. Ok…

Je ne me suis pas posée de questions sur le coup parce que j’entendais assez mal et je me suis fait mille hypothèses (l’interphone ne marche pas, le colis est trop lourd pour une seule personne…). Bref, j’ai arrêté ce que j’étais en train de faire et j’ai sauté dans mes baskets. Je suis arrivée en même temps que le livreur (non, il n’a pas testé l’interphone, les gars !) et mon colis n’était ni lourd, ni encombrant. J’ai signé le reçu et le gentil monsieur a commencé à me raconter sa vie : il avait un autre colis à livrer ici mais le client ne répondait pas au téléphone, il allait être obligé d’appeler à l’interphone, ça allait lui faire perdre du temps.

Trop gentille, je lui ai proposé : « si vous voulez, je vous ouvre le portail et le hall, comme ça vous pouvez monter directement chez lui, ça vous évite d’attendre ici ». Il m’a remercié et a répondu qu’il avait un passe, il peut entrer comme il veut et même poser le colis dans la boîte aux lettres le cas échéant. Il préférait juste que les clients descendent parce que « vous comprenez, je n’ai pas que ça à faire ».

Conversation improbable. Ce livreur est le premier de son espèce à ne pas avoir « livrer les colis aux clients » indiqué sur sa fiche de poste. Je suis repartie toute penaude.

Le livreur bricolo dans l’âme

Celui-ci, c’est mon préféré. C’est vraiment le livreur le plus bizarre au monde. Je t’explique. J’ai commandé un jeu de société pour Noël. J’avais clairement des doutes sur le fait qu’il puisse ou non rentrer dans ma boîte aux lettres donc à partir de son expédition, j’ai fait en sorte d’être toujours chez moi sur les deux ou trois heures de passage des divers services de livraison.

Et puis un soir, mon mari rentre et me dit « la boîte aux lettres est bloquée ». On redescend tous les deux pour réaliser l’improbable de la situation. Le livreur avait ouvert mon colis, jeté le carton sur le stand à prospectus de l’immeuble et bourré la boîte de jeu tellement fort, que l’ouverture de la boîte aux lettres était impossible. Je te précise une nouvelle fois : J’ÉTAIS CHEZ MOI PUTAIN ! Mais plutôt que sonner, mon livreur bricolo a préféré violer ma vie privée, niquer mon colis et bloquer ma boîte. Why not.

Et puis, heureusement que ça n’était pas un cadeau pour mon mari parce que pour une surprise, ça aurait été surprise ! Au final, on a mis un post-it à l’attention du facteur pour le lendemain. Il a gentiment débloqué la situation sans abîmer notre jeu. Cependant, je reste vraiment circonspecte : quelles étaient les motivations du livreur initial ? Son manège a dû lui prendre beaucoup plus de temps que s’il avait gravi quelques marches pour me remettre mon colis en mains propres, non ?

Le livreur qui prend le premier venu pour le concierge 

Lui, il me saoule vraiment. Il n’est pas drôle, il est juste pénible. Il y a quelques mois, un livreur sonnait chez moi et me prenait pour la concierge de l’immeuble, il me lâchait tous les colis des voisins « absents ». Ça a duré trois jours, de suite (d’où mon état hystérique). Le deuxième jour, quand une voisine est venue récupérer son colis, elle m’a dit ne pas comprendre, elle était chez et personne n’avait sonné. Comment te dire… Le lendemain j’ai expliqué la vie à monsieur le livreur qui me prenait pour le jambon de service. Il n’a plus jamais recommencé.

Mais vendredi dernier… Mon mari rentre du travail et me dit « t’es sortie aujourd’hui ? ». Non, j’étais restée à la maison. Pourtant, il y avait une note dans notre boîte aux lettres : en notre absence, notre colis avait été déposé chez un voisin. Le-dit voisin nous a donné le fin mot d’histoire ; il passait dans le hall quand le facteur s’est pointé et s’est déchargé de notre colis en arguant juste qu’il ne rentrait pas dans la boîte. Voili-voilou ! Que c’est agaçant… Quand tu n’es vraiment pas là, ça peut dépanner mais quand tu es chez toi, ça te donne juste envie de sortir les griffes !

Et de conclure…

La vie de livreur n’est peut-être pas drôle (je ne connais pas leurs conditions de travail), mais le client paye assez cher ses frais de port pour être livré dans les termes du contrat, il me semble. Bien entendu, même si ces mésaventures m’arrivent beaucoup trop souvent à mon goût, ce n’est pas tous les jours. La plupart des livreurs sont sérieux et serviables !

J’espère que tu as trouvé ces trois petites histoires drôles et distrayantes. J’ai hâte de lire les tiennes ! Ah et si tu es livreur ou que tu connais un livreur, explique-nous le comportement des trois compères ci-dessus !  

16 réponses sur “Qu’est-ce qui passe par la tête des livreurs ?”

  1. Je suis navrée pour toi mais ravie de voir que je ne suis pas la seule à subir ce genre de mésaventures avec nos amis les livreurs. Oui ce n’est pas un poste facile mais aucun job ne l’est réellement. Tu as une conscience professionnelle ou pas, point. M’enfin.. Je les plains en ces périodes de fêtes..

    1. Moi aussi j’ai de la peine pour eux, c’est le rush ^^. Là, j’ai raconté trois histoires récentes mais la vérité, c’est que j’ai des déconvenues toute l’année x) Alors bon…
      C’est toujours ultra énervant sur le coup. Tu te sens vraiment impuissant et ils profitent du fait qu’ils sont quasiment intouchables. Mais bon, il n’y a pas mort d’homme et au final, ça fait des histoires à raconter. On aime tous se faire plaindre 😛

  2. La vache , ils ont du level tes livreurs ! Je comprend tellement pas des comportements pareils … mec , c’est ton taf , t’es payé pour ça , donc tu pourrais au moins le faire correctement , non ?!
    De mon coté , jamais eu trop de soucis de ce coté là , les livreurs sonnent généralement , & pour les plus petits colis mon fecteur est juste adorable 🙂

    Par contre , petite  » anecdote  » pas très marrante : j’ai récemment envoyé un colis à une scrap’copine . Un happy mail calendrier de l’avent , un truc dans lequel j’ai mis tout mon cœur ( & une certaine somme d’argent , évidemment ) . Elle reçoit un avis de passage , lui indiquant qu’elle pouvait récupérer son colis au point colis le plus proche ( un Intermarché , yeah ) , donc elle y va , & là on lui dit que le colis n’est pas là & que … attention , assied toi bien :  » il a PEUT ETRE été remis A QUELQU’UN D’AUTRE  » eeeeuuuuh ?! WHAT ?! Elle a été voir à sa poste la plus proche , introuvable également , retournée à Inter plusieurs fois , rien … alors même qu’ils avaient la date d’arrivée du colis , le nom de la destinataire & même l’emplacement où aurait du être le colis . Un truc de fou .
    Au final , le colis à fini par me revenir il y’a quelques jours . Le motif ?  » non réclamé  » euuuuuh ?! Plus de peur que de mal , je n’ai plus qu’a attendre son retour du canada pour le lui renvoyer ( un peu con quand même , pour un calendrier de l’avent , d’arriver chez sa destinataire en avril , mais bon ) , mais cette histoire nous aura toutes les deux rendues dingue & mises très en colère : COMMENT EST CE POSSIBLE ?!

    1. Attends, j’ai du livreur de compèt’,tu crois quoi ? 😉 J’ai vraiment vécu des situations improbables mais je dois dire que la majeure partie du temps, tout se passe bien. À une époque, une factrice m’avait même proposé de signer les colis contre signature à ma place lors de mes absences pour m’éviter de me déplacer. C’est plutôt gentil 🙂

      Ton histoire n’est pas drôle du tout pour le coup… C’est vraiment abusé. D’abord vous avez dû bien stresser toutes les deux. Ensuite, vous devez très bien remontées ! J’ai fait des swaps de l’Avent deux ou trois ans de suite avec une copine blogueuse et on passait par Mondial Relay. C’est beaucoup moins cher et on n’a jamais eu de problème 🙂 Si jamais…

      Ce qui est frustrant, c’est qu’on n’a aucun recours en fait, alors que ces services sont extrêmement chers !

  3. Haha tu m’as bien fait rire recèmment, on a reçu un colis d’une voisine, le livreur avait pris la peine de monter et d’annoncer « vous avez un colis » quon a signé avant de se rendre compte quil n’était pas à nous ! Et un colis à tom a fini peu de temps apres, chez cette même voisine ^^

  4. Wow ! le coup du facteur qui ouvre le colis pour jeter le carton et fourrer le contenu dans ta BAL ça m’est jamais arrivé ! je serai hors de moi je pense ! :O C’est vraiment du grand n’importe quoi, t’as contacté la poste ?
    Moi plutôt le facteur a préféré laisser mon colis une fois SUR la BAL, qui donne sur une rue passante donc. Je préfère encore ceux qui laissent les colis devant ma porte (qui elle ne donne pas sur une rue passante).
    Et le nombre de fois où ça m’est aussi arrivé que les facteurs laissent un avis de passage alors que je suis à la maison… qu’est-ce que ça m’énerve franchement !
    Par contre ça m’est arrivé une fois qu’un facteur me reconnaisse dans la rue et me livre le colis alors que j’étais dehors, presqu’à mon boulot ahaha il devait avoir l’habitude de me voir puisqu’il m’a sorti mon nom et prénom d’un coup ^^
    Mais je suis d’accord avec toi, on paie l’expédition et c’est pas toujours très pro. Super article en tous cas, j’ai bien aimé te lire 🙂

    1. Pour être franche, c’est la seconde fois qu’un livreur ouvre mon colis. La première fois, c’était il y a des années (on ne vivait même pas dans la même ville). J’avais commandé Dôme de Stephen en grand format, ça compte deux énormes pavés. Je n’étais pas chez moi et les boîtes aux lettres étaient très petites. Cette fois-ci, j’étais contente de découvrir mes livres en rentrant du travail. Même si j’avoue qu’on se demandait un peu ce qu’il aurait fait si même sans l’emballage, les livres n’étaient pas rentrés ^^

      Et non, je n’ai pas râlé pour la boîte de jeu. J’avais commandé ça sur Amazon et je ne sais pas qui m’a livrée. J’aurais pu leur signaler mais j’ai eu la flemme de faire la démarche (comme tout allait bien au final) et puis, j’ai toujours un pincement au coeur à « dénoncer » des gens. Même si pour le coup, il l’aurait peut-être bien mérité 😉

      Sur la boîte ? Non ! C’est n’importe quoi ! Une fois, on a retrouvé un colis (d’une valeur de plus de 100 €, en plus…) devant la porte chez nous aussi. Ça ne fait pas plaisir. Surtout qu’en tant que blogueur, tu n’es pas à l’abris de recevoir des colis surprises. J’espère que rien n’a jamais disparu sans que je ne le sache.

      Il t’a reconnu dans la rue ? Physionomiste ! (Ou amoureux ;p). Heureusement, ils sont souvent très cool ces livreurs !

  5. Au bureau on a aussi eu récemment le coup de je rentre le colis dans votre boîte (sans l’ouvrir heureusement), et ça bloque la boîte aux lettres. On a réussi à tomber sur le facteur (2 jours après) pour qu’il ouvre tout le cadre des boîtes aux lettres (parce que le post-it il n’en avait rien à faire …) !
    Et à la maison, le pire qui m’est arrivé : pour mon anniversaire ma grand-mère m’a envoyé un cadeau par la poste, sans signature pour m’éviter d’aller à la poste … Le colis a été marqué livré, mais en fait il n’était pas là !
    J’ai beau avoir fait des réclamations « c’est écrit livré, il a été livré », on m’a dit qu’une personne avait du passer avec une clé universelle et nous voler le colis dans la boîte (bien sûr on y croit que quelqu’un n’a que ça à faire de tester les boîtes aux lettres de la rue), je reste persuadée qu’un facteur s’est dit que ça serait bien pour lui 🙁 .
    J’étais dégoûtée, ma grand-mère m’a racheté un cadeau et me l’a renvoyé, mais ça m’a bien embêtée pour elle !!

    1. Le coup de la boîte bloquée, c’est tellement pénible ! J’ai raconté cette histoire là car elle était grandiose mais il arrive plusieurs fois par an qu’on ne puisse pas ouvrir la boite où seulement après 36 essais en poussant tant bien que mal le colis via la fente. Bref ^^. Et chez nous, il y a un gros turnover des livreurs / postiers. Il est rare que je sois livrée deux fois par la même personne. Du coup, forcément, ils ne retiennent pas la leçon ^^
      Par contre, l’histoire du cadeau de ta grand-mère n’est pas drôle du tout. Elle me fait même beaucoup de peine :/ Certaines personnes sont vraiment démunies d’empathie. Je suis du genre à retourner à la boulangerie si je découvre qu’on m’a rendu trop monnaie alors voler un colis… ça dépasse complètement mon entendement. C’est de la méchanceté pure.
      Une fois, mon frère m’a envoyé une carte cadeau Sepho par la Poste. Heureusement que c’était une surprise parce que j’aurais été en stress intense jusqu’à la réception sinon. D’ailleurs, avant de le remercier, je l’ai sermonné LOL. PLUS JAMAIS. Ou alors il passe par le site Sepho pour son envoi. Au moins, tu as une petite garantie. De particulier à particulier, on a toujours une pointe d’angoisse. Après, pour avoir envoyé beaucoup de colis colissimo sans signature, je n’ai eu une mésaventure qu’une seule fois. Et encore, le colis partait outremer (donc plus d’interlocuteurs, plus de temps de voyage et plus de chances de se perdre) ! Je pense que les couacs sont assez rares. Sinon, je te conseille les plateformes comme Mondial Relay. Ton colis est livré en point relais, certes, mais c’est un service privé (donc plus tatillon et plus à l’écoute) et tu peux ajouter des assurances pour pas grand chose.

  6. Hello Delphine !

    Je comprends ta douleur. Je tombe très souvent sur le livreur N°01, j’ai l’impression que c’est devenu pratique courante. Depuis peu, les livreurs m’appellent carrément lorsqu’ils sont encore en route pour me demander de descendre …

    J’ai l’impression qu’ils subissent une pression monstre et du coup essaient au max de réduire les temps logistiques.
    Ou alors c’est tout simplement parce que c’est de plus en plus galère de se garer en ville ?

    Sinon il y a aussi le livreur qui met directement l’avis de passage alors que tu as passé ta journée bloquée chez toi en espérant récupérer ton colis à temps.

    Ca m’énerve !

    1. Hello Marie !

      Le cas numéro un se présente souvent avec les livreurs privés dans mon cas car l’entrée de mon immeuble est très sécurisée alors quand ils appellent à l’interphone, je leur dis que je descends. C’est aussi simple pour moi ! Je comprends qu’ils téléphonent pour vérifier que tu es chez toi. Ça leur évite de s’arrêter pour rien mais bon… Sachant qu’avec les livreurs privés tu reçois déjà un texto le matin pour t’indiquer le créneau de livraison ET te permettre d’indiquer ton éventuelle absence, ça suffit il me semble !

      Le nombre de fois où les livreurs privés ont mis un avis de passage sans sonner… Ça me rend dingue. À un moment, ils collaient carrément l’avis sur le portail principal. Super pour le respect de l’intimité, tous tes voisins savent que t’attendaient un colis ^^

      Je ne sais pas du tout s’ils agissent comme ça parce qu’on leur met la pression ou s’ils le font pour terminer plus vite leur journée. Mais effectivement, difficile de juger les gens sans connaitre tous les paramètres 🙂

  7. Coucou !
    Ahhh les livreurs, une grande histoire d’amour. J’ai eu quelques soucis avec DHL par contre avec Chronopost ça s’est toujours bien passé.
    Il me semble que les chauffeurs / livreurs sont payés au forfait quand ils font ce genre de mission mais pas sûre. Faut que je demande à mon copain. En fait le but c’est de livrer tous les colis qu’il y a dans le camion…
    On a une petite boite de transport mais c’est rare qu’on fasse de la messagerie. Lorsqu’on en fait, c’est souvent un client qui nous refourgue les colis à la dernière minute, nos chauffeurs doivent téléphoner au client une heure avant afin de voir avec eux si ils sont là.
    Bisous !!

    1. Coucou Amandine,

      Merci pour ton témoignage 🙂 Mes pires expériences sont souvent signées UPS pour ma part. D’ailleurs, je fuis cette boîte de livraison comme la peste. DHL, ce sont ceux qui collent leurs avis directement sur le portail de la résidence 😀
      Et pour être honnête, les types de chronopost sont souvent très sympas et très serviables ! Je comprends le confort le concept d’appeler le client avant de venir, par contre le doublon texto à 8h / appel à 11h m’échappe. Je me sens plus harcelée qu’autre chose et ça me stress : si je loupe l’appel parce que mon téléphone est en silencieux (ce qui arrive souvent puisque je travaille de chez moi et que je ne veux pas être déconcentrée toutes les trente secondes), le livreur ne prend pas la peine sonner à l’interphone ??
      Le pompon (je ne sais pas si c’est ton cas), ce sont les livreurs qui appellent d’un téléphone que tu ne peux pas rappeler toi-même :/ ça me donne un peu le sentiment de payer un service, mais d’être au service du gars. Ah désolé t’étais aux toilettes quand j’ai appelé ? Bah t’es pas livrée mon dindon ! ;))

      Mais bon, tant que les soucis de livraison restent le plus grand problème de ma vie, je m’estime très heureuse 🙂

  8. A part un livreur, récemment, qui a eu le bon sens de m’appeler sur mon portable pour me demander confirmation que je n’étais pas chez moi (il avait sonné mais personne n’a pu lui répondre), il m’a demandé si je préférais une nouvelle présentation le lendemain ou la lise du colis à la poste. Pour une fois, j’ai halluciné. Le seul livreur agréable et sérieux en 3 ans !

    En revanche, la poste, c’est une autre histoire. Je ne te raconte même pas le nombre de colis qui ont eu des soucis (livrés aux voisins ou autres), et la lettre suivie qu’ils m’ont perdue (elle est indiqué comme « livrée dans la boite aux lettres » mais bien évidemment, je ne l’ai jamais eue…). Malgré 2 réclamations, ils sont incapables de la retrouver. Juste de me dire « ah non madame elle a été livrée ». Donc là tu as envie de t’énerver et leur dire « Oh, pardon, je suis bête, je n’ai pas pensé à regarder dans la boîte avant de vous appeler ». Ou bien « Ah oui ? Oh zut alors, moi qui vous appelait comme ça, pour discuter ». Bref, j’ai les nerfs ! Alors merci pour ton article, qui m’a fait sourire 🙂 !

    1. Dans le même esprit, un livreur m’a appelé parce que je ne répondais pas à l’interphone. Je n’étais pas chez moi mais j’allais être de retour d’ici trente minutes. Il m’a proposé de repasser à la fin de sa tournée o.O !! Bon, ça n’est arrivé qu’une fois dans toute une vie de colis, mais quelle gentillesse ! De mémoire, c’était Chronopost.

      La Poste, c’est tout ou rien. Ça dépend de ton postier en fait. Parfois, j’en ai des géniaux, d’autres fois des « tout juste compétents »… Et puis j’ai le sentiment qu’il y a beaucoup de turnover chez moi. Alors je prends mon mal en patience quand j’ai droit à plusieurs boulettes de suite, et à l’inverse, j’essaye de ne pas trop m’habituer aux postiers sympas ^^

      Pour ton histoire de lettre suivie, c’est juste inadmissible. C’est rageant et tu ne peux absolument rien faire. Juste avant Noël, la Poste de mon quartier était en rénovation (tu vois quand même toute la logique du truc…), on devait se rendre dans un espèce de cagibi pour récupérer nos colis. Je te laisse imaginer la queue (!!), on était serrés comme des saucisses à l’intérieur et ceux qui ne pouvaient pas entrer se pelaient les miches dehors. J’ai bien eu le temps d’écouter les problèmes des personnes devant moi : à se taper la tête contre les murs ! C’est dingue ce manque de professionnalisme quand même… Surtout au prix du service !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *