Vegan à mes heures perdues

Comme on est toujours « trop » et puis jamais « assez », je doute souvent de moi. J’ai l’impression que c’était plus facile avant, que je doutais moins. L’été de mes quinze ans, je suis devenue végétarienne du jour au lendemain. Ça ne me paraissait pas insurmontable, c’était même une décision naturelle et je n’ai pas souvenir d’avoir particulièrement cogité.

Au restaurant, je prenais les plats qui me plaisaient, je demandais à ce que l’on supprime la viande et le poisson, tout simplement. Quelques situations devaient être cocasses pour un œil extérieur ; une fois, j’ai commandé un Royal Cheese sans steak. Je ne me sentais pas « eue » de payer le même prix que les autres sans avoir autant d’ingrédients dans mon assiette. J’étais bien dans mes baskets, dans ma tête, dans mes choix. C’était hyper facile d’être végétarienne.

À vingt ans, j’ai recommencé à manger « des animaux morts » – jolie expression, pas vrai ? Mais jamais plus avec innocence. Disons que chaque fois que je mange de la viande ou du poisson, j’ai cette petite voix qui me remémore l’histoire de celui qui se cache sous la panure ou sous la sauce au poivre. Je pourrais redevenir végétarienne très facilement parce qu’à part les sushis, il y a peu de préparation à base de produit animal dont je raffole. En revanche vegan… le serais-je vraiment un jour ?

Je tends vers ce mode de vie plus équilibré, plus naturel, plus juste (selon mes valeurs bien sûr) parce que, comme tout le monde, je me sens plus à l’aise quand j’agis selon mes convictions. Et puis je me dis qu’un pas est toujours un pas de plus. Non, je ne suis pas vegan mais je fais des dizaines de pas vers ce mode de vie au quotidien. Pour m’accompagner, j’ai trouver un chouette livre de recettes : Vegan Débutant de Marie Laforêt.

Si tu as souvent été dégoûtée par la complexité apparente de la cuisine vegan, je te conseille de te plonger dans ce livre. Il est clair, explicatif et simple. Tu peux trouver tous les ingrédients en grande surface et il n’en faut pas un million par recette. C’est un beau livre imagé, rempli de conseils et d’idées gourmandes. Dans l’introduction, Marie Laforêt livre une liste des dix produits indispensables quand on devient vegan. Elle précise leur utilité, comment les choisir et où les trouver.

J’ai particulièrement apprécié les focus sur certains aliments comme les pois chiche ou le tofu. Les conseils délivrés par Marie Laforêt me sont précieux, ils m’aident à moins me prendre la tête et à être plus satisfaite de mes recettes. Je suis une fan absolu de friture (oui, il existe des fans de friture, j’en suis !), eh bien, je sais à présent faire du tofu pané. Et j’adore ça. De nombreuses recettes de base sont revisitées ici : bolognaise, béchamel, pizza, mayonnaise, salade de lentilles, ricotta…

Vegan débutant comporte une trentaine de recettes. Pour te donner un aperçu, voici la liste de ce que j’ai cuisiné cet été : tofu brouillé aux petits légumes, cookies, croquettes provençales, cake provençal, houmous, tortillas aux pommes de terre, quiche végétale, nouilles sautées au tofu, red burger, tofu mariné (puis pané et frit, miam !), pâtes à la forestière, salade de lentilles.

Je ne me suis pas encore attaquée à la fabrication de fromages végétaux. Il m’arrive d’ailleurs fréquemment d’agrémenter ces recettes vegan de fromage traditionnel. Parce que personne n’est parfait. Et quand mon imperfection me dérange vraiment, j’essaye de me rappeler tous les pas que je fais pour coller à mes valeurs du moment. Finalement, je ne me trouve pas si mal !

Bref, j’ai bien aimé Vegan Debutant de Marie Laforêt et je n’ai pas fini de le dévorer, de le tâcher, de l’ouvrir, de l’entraîner dans mes aventures. Et si tu as envie de végétaliser ton alimentation toi aussi mais que ça te semble trop compliqué, je te conseille vivement ce livre. Ma dernière pépite !

Vegan Débutant de Marie Laforêt – 19.95 € (ici)

7 réponses sur “Vegan à mes heures perdues”

  1. Bonjour Delphine,

    Avant de lire ton article je ne connaissais pas ce livre de Marie Laforêt, j’ai la version VEGAN classique, une sorte de grosse bible mais je trouve les recettes parfois compliquées quand nous ne sommes pas habitués… Je suis végétarienne confirmée certes, mais pour le veganisme c’est autre chose, j’avance petit à petit et je pense que ce livre Vegan débutant serait absolument parfait pour m’aider un peu plus ! J’irai le voir en librairie 🙂

    ♥♥

    1. Hello Julie,
      J’avais la version Vegan Healthy il y a quelques années et je l’avais trouvé bien trop compliqué. Ce Vegan débutant est beaucoup plus accessible, c’est certain ! N’hésite pas à le feuilleter pour voir d’il peut te convenir aussi. Depuis cet été, c’est ma petite bible 😀

    2. Hello Julie,
      J’avais la version Vegan Healthy il y a quelques années et je l’avais trouvé bien trop compliqué. Ce Vegan débutant est beaucoup plus accessible, c’est certain ! N’hésite pas à le feuilleter pour voir d’il peut te convenir aussi. Depuis cet été, c’est ma petite bible 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *