Quatre astuces pour dépenser moins

Faire des économies sans se priver, c’est comme faire un régime sans se priver. Quelque part, il faut quand même se restreindre, hein ? Mais l’astuce est toute bête finalement, il faut arriver à se fixer des contraintes qui n’en sont pas vraiment. J’applique quatre tips depuis mi-décembre, ça fonctionne bien sur moi alors je les partage avec toi ♥


1 | Fais la liste de tes envies


Je suis une partisane des listes. En fait, c’est carrément un toc chez moi, je liste tout et n’importe quoi. Mon mari appelle ça de la minutie. Il se moque en disant que je ne risque pas d’oublier quelque chose puisque je note tout dans mon petit carnet et que je coche au fur et à mesure… Oui, il parle de mon bullet journal. Mais tu sais, faire des listes, ça décharge. Tant que tu sais que tu as une tâche à accomplir, elle va te pourrir la vie en te revenant en mémoire toutes les trente secondes. Si tu la notes, elle est programmée et inoubliable : tu as le droit de te détendre.

La liste de tes envies doit fonctionner un peu sur le même principe de détente. Je m’explique : les achats compulsifs ont souvent lieu de peur qu’on les oublie. J’achète ce produit parce que je le vois, j’y pense. Si je ne le fais pas, je vais zapper et, damned, peut-être ne jamais l’acheter.

Voici donc mon premier conseil, assied-toi dans ton canapé et fais la liste de tout ce que tu veux. Note tes projets (une maison, un long voyage…) mais aussi tes aspirations, en gros ce sur quoi tu ne veux pas (trop) rogner. Pour ma part, j’ai noté que je voulais continuer les sorties au restau, j’adore ! Mais aussi que la décoration de mon appartement était importante : je veux être en adéquation avec mon lieu de vie. Et enfin, note toutes tes envies du moment : « tiens, j’achèterai bien un panier à linge plus assorti à la déco de ma salle de bain », « la nouvelle collection Chanel… je veeeeux ! » ou encore « une bougie parfumée qui sent le printemps pour me mettre en condition ».

Tes projets et tes aspirations te donneront naturellement envie de refréner tes pulsions. Et je trouve également que le fait de noter ses envies leur font perdre un peu de force. Quand je vois que je veux une nouvelle parure de lit, je me dis que ça ne fait pas le poids à côté de certains projets et que j’arrive à faire de ma chambre un chouette endroit même sans nouveauté.

Évidemment, ça marche sur moi ces histoires de listes… mais est-ce que ça va fonctionner sur toi ? Dis-moi ! Je n’ai qu’une suggestion à te faire avant que tu te lances : ne triche pas. Sois honnête avec toi-même.


2 | Fais le point sur ce tu as déjà


Alors là… le conseil bateau, hein ? Bah pas tant que ça ! Tu serais bien surprise si ça fait plusieurs mois que tu n’as pas ouvert un de tes placards. Je vais te raconter mes petites mésaventures et peut-être que ça va te donner des idées.

Si tu me suis, tu sais que je suis adepte de La magie du rangement de Marie Kondo (mon article). Sa théorie, est qu’il faut jeter le plus de choses possible afin de garder sa maison rangée. Je n’ai pas adhéré à tout mais j’ai beaucoup aimé l’idée de faire le vide autour de soi pour mieux respirer, tout simplement. Sans être branchée spiritualisme et cie, j’aime avoir l’impression que l’énergie circule bien chez moi. J’ai donc suivi quelques conseils et j’ai vidé mes placards. Je suis tombée sur des monticules de choses, tu t’en doutes. Je n’ai pas souhaité « jeter » comme le préconise l’auteur. J’ai beaucoup épuré, j’ai donné et bazardé quand même quelques trucs. Mais j’ai ensuite réorganisé et voilà comment je me suis retrouvée avec un tiroir entier de bougies dans la commode de l’entrée. En gros ça ressemblait à ça :

Et un autre de ces tiroirs était rempli de cosmétiques. NEUFS. Je suis restée presque un an comme ça. Ça ne me dérangeait pas. Le neuf, c’est propre. Tu vois ce que je veux dire ? Je n’avais pas l’impression d’entasser du bazar. Et objectivement, ce n’était pas du bazar. Juste des économies qui me passaient sous le nez. Je continuais à acheter des bougies quand j’en voyais une nouvelle qui m’intriguait. Mais aussi à recevoir des box beauté et son lot de miniatures à ranger au tiroir « pour une prochaine fois », et je continuais à acheter sans vérifier si je n’avais pas déjà un démaquillant ou une crème X de dispo.

Idem dans la cuisine. C’est absolument abusé d’sa mère ce qu’on peut garder au fond des placards ! Boîtes de conserve, farines en tout genre, fond de sachet de pâtes de toutes les formes… Sans parler des bidules périmés depuis des lustres (comme ce sirop de litchi dont j’ai dû me servir une fois !). J’ai dit stop !

Comme tu le sais, je n’ai plus envie de consommer. J’ai fait le point et j’ai assez de cosmétiques pour tenir jusqu’à Noël prochain. Oui, oui. Crème pour le corps, démaquillant, shampoing, gel douche… Si j’achète quelque chose, ce ne sera que pour le plaisir ! Clairement, cette année j’espère faire des économies là-dessus.

Je suis une grande consommatrice de bougies et ça ne va pas changer mais je vais essayer d’écouler mon stock avant d’en acheter de nouvelles. J’ai des tartelettes Yankee Candle pour toutes les saisons… Là encore, je devrais tenir tout 2017. Et c’est un sacré budget les bougies chez moi !

Côté alimentation, j’ai décidé que j’en avais marre qu’on claque plus de 150€ par semaine (oui, tu as bien lu…) chez Carrefour. Première chose : on finit les placards avant de refaire les courses. On a vécu une semaine sans beurre courant janvier (si on était sorti acheter du beurre, on aurait craqué sur le Milka, le coca et compagnie alors qu’on avait d’autres choses à terminer avant) et franchement, on s’est débrouillé comme des chefs. En vidant les placards, avec un peu d’imagination et mon pote Google, j’arrive à mitonner des trucs sympas.

Est-ce que tu vois où je veux en venir avec mes exemples perso ? Ça marche aussi avec les livres. Avant d’en acheter d’autres, il faudrait peut-être faire le point sur ceux qui attendent sagement sur la table de nuit, non ?

Depuis janvier, je n’ai pas acheté un seul cosmétique ni une seule bougie. On a tellement raclé le fond des placards de la cuisine qu’on a gagné de la place (!!) et on a considérablement réduit le gaspillage en vidant le frigo avant de refaire les courses !


3 | Recycle ou jette avant d’acheter


jeter pour faire de la place plutôt qu’acheter un nouveau rangement. C’est tout bête, non ? J’étais du genre à me plaindre en permanence du manque de rangement. Maintenant, j’ai de la place dans la plupart de mes placards, youpi ! Encore une fois, j’ai suivi la méthode de Marie Kondo : j’ai jeté ou donné ce dont je ne me servais jamais. Et j’en avais des trucs cons… : un appareil à faire des mini-donuts, des sacs troués, râpés, déchirés mais à grande valeur sentimentale (lol), des chaussures jamais portées mais dont j’avais du mal à me séparer parce que justement, elles étaient neuves… Bref, tu as compris.

Maintenant, quand j’ai besoin d’un nouveau rangement, je réfléchis. Par exemple, si tu as besoin d’une nouvelle bibliothèque, ne peux-tu pas plutôt revendre certains livres ? Besoin d’un nouveau rangement à rouges à lèvres ? Il est peut-être temps de donner les lipsticks dont tu ne te sers jamais avant qu’ils ne soient périmés…

Recycler des contenants, ça aussi, ça paraît bête. Pour ma part, maintenant que j’ai pleiiiin de place dans mes placards, je conserve les jolis boîtes type boîtes en fer, boîtes cadeau Sephora… J’apprends à réutiliser ce que je jetais ou conservais sans intérêt avant. Par exemple, j’ai terminé un peu en même temps deux moyennes jarres Yankee Candle. Dans celle à l’étiquette bleue, j’ai rangé des tartelettes dans les mêmes tons et hop dans la chambre. Dans l’autre, j’ai mis des bougies des chauffe-plats et hop, dans le séjour. C’est du « deux en un » déco + rangement et je ne sais pas… Ça me rend heureuse !

Mine de rien, il y a plein de petits gestes comme ça qui peuvent, en plus de t’empêcher de dépenser de l’argent, t’aider à déduire tes déchets. Tu peux garder tes contenants en verre (conserves de légumes, pots de confiture…) pour ranger des noisettes achetées en vrac, des bonbons, des biscuits faits maison… Détourner des objets de leur utilisation première…

Et plus globalement, quand tu as envie de nouveauté, regarde ce que tu as déjà. Par exemple, quand j’ai envie de refaire la déco d’une pièce, je fais le point sur ce que j’ai déjà et parfois, en changeant un tableau de place, en bombant un bibelot, en ajoutant un plaid (que j’ai déjà)… j’arrive à quelque chose de très satisfaisant !


4 | Compare les prix


Parce que zut, si toutes les fois où je m’étais dit « rhôo tu parles pour 2€… » j’avais mis de côté ces fameux 2€, je pourrais sans doute me payer un week-end à Londres aujourd’hui ! Bon, je ne suis pas une maniaco de la comparaison non plus mais j’essaye de dénicher les bonnes affaires.

J’achète beaucoup en ligne pour profiter des sites de cashback. Je suis inscrite depuis des lustres sur Igraal et j’ai récupéré plus de 400€ (tu as bien lu) en passant des commandes Sepho mais aussi en achetant de plus gros trucs comme des meubles, de l’électroménager, des albums photos… Le principe est simple, il suffit de s’inscrire sur Igraal, c’est gratuit et si tu passes par mon lien, je te parraine et tu gagnes d’office 3€. Ensuite, chaque fois que tu commandes quelque chose sur un des shops partenaires de Igraal, tu récupères un pourcentage de ta facture. Tu peux convertir ton cashback en chèque cadeau Amazon où attendre d’avoir atteint 20€ pour demander un virement sur ton compte bancaire ou via Paypal. Tu ne gagnes que quelques centimes à quelques euros à chaque fois mais en faisant la fourmi, j’ai récupéré plus de 400€, c’est  plutôt satisfaisant 🙂

Acheter en ligne me permet aussi souvent d’obtenir des prix plus intéressant qu’en magasin. Par exemple, j’achète souvent des livres et des DVDs sur Priceminister. Il y a une offre énorme de livres de poche à moins de 2€ (!!). Sur le web, on trouve de tout à prix souvent attractif. Récemment, j’ai découvert un shop allemand où j’ai commandé des boucles de piercing à moins de 2€ pièce. Je t’en parlerai quand j’aurais reçu ma commande et j’espère que la qualité sera au rendez-vous parce qu’en boutique physique, les prix de ce genre de truc me rendent malade ! J’essaye aussi de faire mes courses au drive. Je ne suis pas convaincue que ce soit moins cher qu’en boutique mais ça me permet de maitriser mon panier. Je ne craque pas devant les têtes de gondole pour des promos qui n’ont pas de sens ou qui n’en sont pas vraiment. Je suis moins tentée et si à la fin, j’estime que ma note est trop élevée, je refais un tour de mon panier pour virer le superflu avant de passer à la caisse.

Je crois que je pourrais encore de parler pendant des heures de mes astuces pour dépenser moins sans avoir le sentiment de me priver mais quelque chose me dit que cet article est déjà assez long ^^.  J’espère tout de même t’avoir inspirée ! Maintenant dis-mois, que fais-tu pour faire des économies toi ?

SOURCES | via GIPHY

6 réponses sur “Quatre astuces pour dépenser moins”

  1. Coucou Delphine, ça fait un moment que je n’ai pas posté ici, j’espère que tu vas bien 🙂

    Je trouve tes astuces très intéressantes en fait, et certaines ressemblent au miennes, notamment la n°2 et la n°4. Merci ! Bon concernant la dernière, perso je n’ai accumulé que 55€ sur iGraal ^^.

    Concernant la 2ème, je n’ai pas gagné beaucoup de place en vidant mes placards et mon frigo, car je pense que de base je ne suis pas une grande accumulatrice. J’ai tendance à jeter assez facilement (sauf la nourriture). Disons que parfois je me sens comme « envahie » et du coup le vide devient essentiel (mon copain n’y comprend rien), que ce soit en faisant du ménage, ou du rangement, sac poubelle à la main. D’ailleurs en vidant une bibliothèque, petit à petit je descends tous les livres triés dans un sac que je dépose dans la rue, en mode libre-service… Certains sacs ont disparu en moins de 15 minutes !

    De mon côté, j’augmente mon pouvoir d’achat (un peu) en participant à des études indemnisées soit par argent réel soit par chèque cadeau (tickets Kadeo). C’est très aléatoire et faisable que dans les grandes villes, mais ça me rapporte en moyenne 20 à 40€ par étude (avec un record à 90€), plusieurs fois dans l’année.

    Bisous !

    1. Hello Delphine ! Je vais bien, merci 🙂 J’espère que toi aussi ?

      Faire le point, il n’y a que ça de vrai ! On fait de la place (dans mon cas !) et des économies, mes passions du moment, ahah !
      Concernant Igraal, notre astuce, c’est de ne pas hésiter à acheter de gros trucs en ligne : salons de jardin, canapé… Là tu cumules des 10, voire 15€ d’un coup 😀 Mais il faut soit faire du repérage en magasin, soit ne pas avoir peur d’acheter en ligne… J’avoue que nous, on achète beaucoup en ligne. On n’est pas frileux de ce côté là ! Et puis je suis inscrite depuis bien trois ans sur Igraal. Il y a une période où chaque fois que j’achetais en ligne, je vérifiais même si mes articles n’étaient pas vendus par un vendeur affilié avant de valider mon panier ^^ #personnefolle.

      Je comprends tout à fait ton besoin de vide. Je pète les plombs régulièrement aussi mais entre juin dernier (où j’avais appliqué la méthode Marie Kondo) et janvier, j’avais un peu laissé mon appart’ vivre sa vie. D’apparence, c’était nickel mais quand on ouvrait les placards, ils explosaient. En deux/trois mois, j’ai quasiment vidé deux tiroirs du meuble de l’entrée. Il sert essentiellement à stocker des choses neuves (cosmétiques et bougies surtout !).

      J’adore ton concept de laisser un sac de livres dans la rue ! La prochaine fois, je tenterai dans mon immeuble !! Mais j’avoue que j’achète moins de livres, je me sers de plus en plus de ma liseuse, ça tient moins de place 😀

      Bonne idée de participer à des études. Je suis inscrite sur un site pour répondre à des enquête. Mais c’est super long. Chaque étude te prend au moins 20 minutes, j’en fait deux ou trois par semaine et je n’ai toujours pas atteint le palier des 10€ alors que je suis inscrite depuis bien un mois et demi :/

      A très vite !

      1. Oui je vais bien merci (vacannnnnces ).

        J’achète presque tout sur internet, même mes meubles en verre #confiance (ils sont arrivés sans une rayure), mais c’est vrai que je regarde davantage les conditions de livraison que la récompense iGraal.

        Merci pour ton ressenti concernant ta maison, ça me parle en effet. C’est comme ce fameux dossier « à ranger » sur notre ordinateur.. Un cache-misère avant de l’ouvrir !

        La liseuse c’est sûrement une bonne solution (j’en ai reçue une après une étude justement, par surprise) mais les derniers livres que j’ai achetés étaient encore en papier ^^.

        Je remplis aussi des questionnaires en ligne mais c’est long en effet. Celui que j’utilise le plus c’est Ipsos I Say, j’ai accumulé 180€ depuis fin 2014, sinon Testerdesproduits, moins rentable. Tu utilises quel site ?

        1. Trop cool pour toi ! Profites-en bien 🙂
          Ahah ! On s’est aussi fait livré une table de salon de jardin en verre ^^ #LesFous
          Concernant la liseuse, j’ai une Kindle perso (donc Amazon). Je ne peux pas dire que ça remplace vraiment le papier mais il y a plein d’avantages : tu peux lire au lit si tu réveilles bien avant ton mec :D, ça prend moins de place qu’une bibliothèque, c’est plus léger qu’un vrai livre… Tu me diras ce que tu en penses quand tu auras testé ?
          Je suis inscrite sur mysurvey.com pour les études. Et cette semaine, j’ai fait les démarches pour devenir rédactrice web sur une plateforme. ça demande beaucoup de travail mais tu es un peu mieux payé (bien que trèèèès loin de la valeur réel de ton travail).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *