Blush Color’s de Mavala

À la minute même où j’ai su que j’allais recevoir la collection Blush Color’s de Mavala, j’étais en hyper ventilation. D’ailleurs, si tu as cliqué sur cet article, c’est peut-être parce qu’elle t’envoie du rêve à toi aussi. Six roses pour un camaïeu pastel et poudré comme je les aime un peu trop ♥

Il faut avouer que le kit presse a tout pour séduire ; la petite boîte sobre et aimantée dévoile les vernis disposés en fleur. Je faisais des pas chassés volants le jour où j’ai découvert cette merveille dans ma boîte aux lettres. Je connais assez peu Mavala (juste de nom à vrai dire) alors ma revue n’engagera que cette collection de laques. C’est parti !

Continuer la lecture de « Blush Color’s de Mavala »

Le cas du vernis Due Torri

J’ai toujours eu du mal avec la couleur rouge. Décoration, vêtement, maquillage, non, le rouge n’est définitivement pas ma tasse de thé. Pour qu’il approche mes lèvres ou mes ongles, il faut qu’il soit presque noir. Le rouge noir, lui, je l’aime profondément. Parfois, je rêve d’un look à la Marilyn mais le combo eyeliner + rouge à lèvres rouge, c’est trop ma seule personne ! Bref, tu l’auras compris, le rouge femme fatale, très peu pour moi. Continuer la lecture de « Le cas du vernis Due Torri »

Black Licorice

Je plaide coupable ; je suis passionnée par les bonbons. J’ai déjà fait cette confidence en 2013 (ici) et mon avis sur le sujet n’a pas vraiment changé. Je suis toujours une grande cliente Haribo (dire que je ne suis même pas payée pour dire ça…) et si je goûte quasiment toujours les nouveautés, je reviens généralement aux bases. À savoir, le mélange Polka ou les Croco. Mais en ce moment, c’est de réglisse dont j’ai envie et chaque semaine c’est le même scénario, je fourre l’air de rien le mélange Zanzigliss dans mon panier.

Continuer la lecture de « Black Licorice »

Ma boîte à manucure

Aujourd’hui, j’ai envie de te proposer du contenu différent. On ne pas parler d’un produit en particulier mais d’une boîte, ma boîte à manucure (pas de suspens, tout est dans le titre !). Il s’agit d’une Birchbox qui avait une forme plus allongée qu’à l’accoutumée et que j’ai « pimpée » pour un look qui ressemble à mon intérieur. Le but étant qu’elle puisse traîner dans le bureau (ou elle est la majeure partie du temps), dans le salon ou dans la chambre sans que ça ne fasse désordre. J’avais publié le tuto sur mon compte Insta (suis-moi !!!! #NeedLove) et si ça t’intéresse, je le remets ici :

J’ai juste utilisé du papier collant acheté chez Leroy Merlin. Je n’ai volontairement pas rangé ma boîte avant les photos comme ça tu la vois comme elle est au quotidien. En général, je la trie quand elle ne ferme plus parce que je n’aime pas les boîtes qui ne ferment pas bien. #toctoc

Dans cette boîte, j’ai toutes mes bases et tous mes top coat. Ma base préférée est le soin réparateur de Vitry (ma revue ici), je l’ai reçu de la part de la marque l’été dernier et je n’ai rien à lui reprocher. Je n’applique quasiment jamais de top coat mais quand je le fais j’opte pour Candy n’ coat d’Agnès b (ma revue par là). parce qu’il est parfumé et que j’adore ça ! Si tu ne connais pas le make-up Agnès b., c’est que tu es bien jeune ! Et j’ai le regret de t’annoncer qu’il n’existe plus depuis deux ou trois ans. C’est bien dommage !

Je conserve toujours mes vernis du moment ou au moins les derniers utilisés dans cette boîte. Là, il y a Lady Godiva d’Essie (j’en parle ) et le vernis à l’huile L’Oréal Grenat Irrévérent dont je t’ai parlé il y a peu (ici). Oui, je suis dans une période dark niveau couleur des ongles et à l’heure où je te parle, j’ai des envies de manucure noire, c’est dire !

Tu t’en doutes, cette boîte est aussi la bonne occasion d’avoir toujours les indispensables à mes côtés : ma lime et mon ciseau à ongles. J’ai également un repousse-cuticules mais je l’utilise assez peu. C’est la révolution chez moi ! Avant, je ne savais jamais où étaient ranger mes précieux outils, grrrr ! Le reste, ce sont des soins spécifiques pour les ongles comme mon stylo à huile (c’est génial ce bidule !) et ma crème des ongles Novophane. Mes dissolvants ne sont pas là car ils ne rentrent pas dans la boîte, hélas ! Je conserve juste ici des disques dissolvants Kiko que je n’utilise qu’en voyage et un stylo correcteur Essence.

Et toi, comment ranges-tu tes bidules à manucure ?

Le cas du vernis à l’huile L’Oréal

Il y a quoi… trois mois ? Je me retrouvais dans le rayon make-up du Auchan le plus près de chez moi. Il était assez tard, j’étais dépitée, fatiguée et saoulée d’être là. Je déteste faire les courses mais voilà, le lendemain, c’était festin de Noël au bureau et chacun devait ramener un petit quelque chose façonné de ses mains (merci le rayon traiteur !). Évidemment, je n’ai pas fait exprès d’aller voir les cosmétiques. Je suis passée à côté par hasard et je me suis dit que j’avais été bien sage et que je méritais un cadeau (c’était avant que je ne décide d’appuyer sur le frein côté consommation, tu l’auras deviné !). Comme dans la pub showroomprivé.com, je me félicite de tout et rien et chaque nouvelle (bonne ou mauvaise) est prétexte à me gâter. Et puis je ne sais pas, j’avais cette envie récurrente depuis quelques jours de tester les vernis à l’huile L’Oréal. À leur sortie, ils m’avaient laissée indifférente mais là, c’était le bon moment. Et puis leur prix reste correct (environ 8€ en grand surface et parfois deux fois moins en ligne).

La promesse de cette gamme, c’est une pigmentation à tomber par terre et une brillance démente. La marque se vante également d’une parfaite opacité en une seule couche, je pose mon véto. J’ai la teinte 556 Grenat irrévérent et si une couche pourrait être suffisante, je trouve le résultat bien mieux avec deux couches fines. Je ne parle pas souvent vernis ici parce que pour être honnête, j’ai rarement des choses à dire sur mes vernis. Mais au sujet des vernis à l’huile L’Oréal, j’ai envie de l’ouvrir !

La gamme est riche d’une vingtaine de teintes et si toutes ne me tentent pas, il est fort possible que j’en acquiers quatre ou cinq de plus pour compléter ma collection un jour ou l’autre. On va tout de suite parler du gros point faible selon moi, comme ça on sera débarrassé et on pourra s’extasier en paix devant tant de merveille. Voilà, je n’aime pas trop le pinceau. Il est large (à l’image des vernis Dior pour celles qui en ont) et si on n’y prend pas garde, il dépose carrément trop de matière sur les ongles. La première fois, je m’en suis mise de partout, j’ai pesté, râlé et refait ma manucure. Maintenant, j’ai pris le coup de main et je dois avouer que quand on maîtrise l’outil, la forme du pinceau est pratique pour dessiner l’arrondi au niveau de la cuticule mais pour des ongles courts, il délivre vraiment trop de vernis à la fois.

Pas de débat sur le packaging, on aime ou non. Je n’aimais pas trop en photo. finalement, en main, je les trouve sophistiqués et très jolis. Et j’aime autant les tubes un peu carrés comme ça. Les ronds façon OPI sont un casse-tête à ranger ! Quant au résultat… Les photos parlent d’elles-mêmes, n’est-ce pas ? La couleur est intense, brillante. L’effet miroir est fascinant. J’applique toujours une base mais je ne porte pas de top coat sur les photos. Ni dans la vie, j’avoue que je saute souvent cette étape. Il n’empêche que j’accorde une mention très bien à la tenue de ce petit bijou. Je ne suis pas du genre à garder une manucure impec’ toute une semaine mais je crois qu’avec quelques précautions, je pourrais garder celle-ci au moins cinq jours. L’astuce, c’est de faire des couches bien fines à l’application. L’effet est un peu « gel ». Il y a de l’épaisseur si vous voulez et quand on choque son ongle, il peut arriver qu’un morceau de vernis se fasse la malle.

Et la petite cerise sur le gâteau, on en parle ? Ce vernis sent bon. Déjà, sans dire que ça sent la fleur, je trouve que ça ne pue pas à l’application et une fois sec, on peut vraiment dire que l’odeur est agréable. Le parfum est délicat et sucré/fleuri. Il tient super longtemps. Je ne me rappelais pas avoir lu cette info sur les blogs des copines avant mon achat. Mais c’est un petit plus qui donne envie d’agrandir sa collection. D’ailleurs, pour revenir sur la gamme de couleurs, je la trouve whaou. Ouais, carrément. Les couleurs sont très travaillées, bien dans l’air du temps (avec du bleu nuit, du kaki, des nudes à tomber, des gris fascinants…). Bref je suis sous le charme !

Et toi, est-ce qu’ils te tentent ?